Expérience Pommery #14 : L’esprit souterrain

Expérience Pommery #14 : L’esprit souterrain

Pour la quatorzième édition de son parcours d’art contemporain, le domaine Pommery a invité le commissaire Hugo Vitrani. Après une cuvée #13 dédiée au Gigantesque, c’est « l’esprit souterrain » qui est à l’honneur.

Il faut dire que le domaine Pommery, c’est 18 kilomètres de galeries, reliant d’anciennes crayères romaines et stockant 25 millions de bouteilles. « Les souterrains ici, c’est à la fois la préhistoire, la cave où l’art a surgi, et un espace très technique, où les gens travaillent » introduit le commissaire. Entre les deux, pas besoin de choisir, semble nous dire Hugo Vitrani, qui préfère comparer le parcours à celui que l’on ferait « un peu ivre, un soir dans la rue, entre merveilleux et danger ».

Les 116 marches qui descendent vers les souterrains, escalier magnifié par une installation lumineuse de Pablo Valbuena, nous promettent une ambiance rave. Mais la gueule de bois arrive très vite : balles laissées au sol par Matias Faldbakken, fresques de bagarre par Guillaume Bresson, installation dessinée menaçante par Cleon Peterson… La violence court tout du long. 

La fin de la visite nous emmène en enfer (ou au paradis), où les grandes flammes numériques de Florian et Michael Quistrebert lapent les parois. L’univers du street art et du tag, grand sujet d’Hugo Vitrani (qui a notamment initié le Lascaux Project au Palais de Tokyo) est bien représenté, avec des œuvres d’Olivier Kosta-Théfaine, SKKi©, KAYA et Antwan Horfee, dont certaines réalisées spécifiquement pour le parcours.

Touche d’humour et d’ironie bienvenues, les vidéos de Mohamed Bourouissa et Tala Madani nous mettent respectivement face à un cours de deal de drogue à la sauce école de commerce, et un (bon)homme des cavernes bougon. Pas le genre de personnes que l’on s’attendrait à voir hanter une maison de champagne. Et c’est ce type de dérapage, même très contrôlé, qui fait finalement l’intérêt de la visite, qui utilise au maximum l’espace fascinant des crayères, entre cathédrales souterraines et recoins secrets.  

Le domaine attire 130 000 visiteurs par an, un public venu pour le champagne… mais qui goutera aussi les bulles de l’art contemporain.

Texte Renée Zachariou © 2018 Point contemporain

 

Infos pratiques

14/09▷15/01 – EXPERIENCE POMMERY #14 // L’ESPRIT SOUTERRAIN – REIMS

Avec les oeuvres de (par ordre de présentation) :
Tania Mouraud, Aline Bouvy, Bruno Gironcoli, SAEIO, Olivier Kosta-Théfaine, Wouter Van Veldhoven, Matias Faldbakken, Guillaume Bresson, Alix Desaubliaux, Ida Ekblad, Mohamed Bourouissa, Tala Madani, SKKi©, Antwaan Horfee, Holly Hendry, KAYA (Debo Eilers, Kerstin Brätsch) avec N.O.Madski, Zsòfia Keresztes, Pakui Hardware, Keiichi Tanaami, Cleon Peterson, Florian et Michael Quistrebert.

Visuel de présentation : Tania Mouraud, VANITASVANITATUMETOMNIAVANITAS, 2018. Impression numérique sur bâche et structure en bois, courtesy de l’artiste et de la galerie Rabouan Moussion (Paris) © Tania Mouroud

 

Olivier Kosta-Théfaine Contempler le ciel, 2018 Flamme de briquet sur plafond, noir de fumée Photo : Frédéric Laurès
Olivier Kosta-Théfaine
Contempler le ciel, 2018
Flamme de briquet sur plafond, noir de fumée
Photo : Frédéric Laurès

 

Cleon Peterson Into the Night, 2018 14 scènes, impression sur alu dibon Photo : Frédéric Laurès
Cleon Peterson
Into the Night, 2018
14 scènes, impression sur alu dibon
Photo : Frédéric Laurès

 

Guillaume Bresson sans-titre, 2018 Interventions in-situ (peinture, projection et impression), dimensions variables courtesy de l’artiste et la galerie Nathalie Obadia (Paris, Bruxelles) Photo : Frédéric Laurès
Guillaume Bresson
sans-titre, 2018
Interventions in-situ (peinture, projection et impression), dimensions variables
courtesy de l’artiste et la galerie Nathalie Obadia (Paris, Bruxelles)
Photo : Frédéric Laurès

 

KAYA (Debo Eilers, Kerstin Brätsch) N.O.Madski Powder Room, 2018 Peinture en spray, bâche plastique, résine, uréthane, émail, huile et pigment courtesy des artistes et de la galerie Deborah Shamoni (Munich), Photo : Frédéric Laurès
KAYA (Debo Eilers, Kerstin Brätsch) N.O.Madski
Powder Room, 2018
Peinture en spray, bâche plastique, résine, uréthane, émail, huile et pigment
courtesy des artistes et de la galerie Deborah Shamoni (Munich), Photo : Frédéric Laurès

 

Ida Ekblad Untitled, 2015 Acier, peinture industrielle 181 x 92 x 50 cm, courtesy de l’artiste et de la galerie Max Hetzler (Berlin, Paris) Photo : Frédéric Laurès
Ida Ekblad
Untitled, 2015
Acier, peinture industrielle 181 x 92 x 50 cm, courtesy de l’artiste et de la galerie Max Hetzler (Berlin, Paris)
Photo : Frédéric Laurès

 

SKKi© THE MEMORY HOLE, 2018 Néons, son, dimensions variables, courtesy de l’artiste. Photo : Frédéric Laurès
SKKi©
THE MEMORY HOLE, 2018
Néons, son, dimensions variables, courtesy de l’artiste.
Photo : Frédéric Laurès

 

Bruno Gironcoli Untitled, 1997-2003 Fonte d’aluminium, fer, 320x280x280 cm, ed. 2/3, courtesy of the Estate Bruno Gironcoli et CLEARING gallery (Brooklyn, Bruxelles) Photo : Frédéric Laurès
Bruno Gironcoli
Untitled, 1997-2003
Fonte d’aluminium, fer, 320x280x280 cm, ed. 2/3,
courtesy of the Estate Bruno Gironcoli et CLEARING gallery (Brooklyn, Bruxelles)
Photo : Frédéric Laurès

 

Pakui Hardware Creatures of Habit, 2017 Fer, tissu imperméable, impression UV sur silicone, lampe de réparation, silicone, édition 1/1, courtesy des artistes et de la galerie EXILE (Berlin) Photo : Frédéric Laurès
Pakui Hardware
Creatures of Habit, 2017
Fer, tissu imperméable, impression UV sur silicone,
lampe de réparation, silicone, édition 1/1,
courtesy des artistes et de la galerie EXILE (Berlin)
Photo : Frédéric Laurès

 

SAEIO Locus puta 1, 2014 Peinture à l’huile, glycéro, aérosol Photo : Frédéric Laurès
SAEIO
Locus puta 1, 2014
Peinture à l’huile, glycéro, aérosol
Photo : Frédéric Laurès

 

Mohamed Bourouissa La Valeur du Produit, 2013 Vidéo (couleur, son), 9 min 58s courtesy de l’artiste et de la galerie Kamel Mennour (Paris, Londres) ADAGP Mohamed Bourouissa
Mohamed Bourouissa
La Valeur du Produit, 2013
Vidéo (couleur, son), 9 min 58s
courtesy de l’artiste et de la galerie Kamel Mennour (Paris, Londres)
ADAGP Mohamed Bourouissa

 

Antwan Horfee The Rave Cave, 2018 Production in situ, château gonflable, peinture, projection vidéo, dimensions variables, courtesy de l’artiste, photo Frédéric Laurès
Antwan Horfee
The Rave Cave, 2018
Production in situ, château gonflable, peinture, projection vidéo, dimensions variables,
courtesy de l’artiste, photo Frédéric Laurès

 

Florian et Michaël Quistrebert Void Fires, 2018 (Vidéo) Untitled, 2018 (Peintures) courtesy the artists and galerie Crevecoeur (Paris) © Florian et Michaël Quistrebert
Florian et Michaël Quistrebert
Void Fires, 2018 (Vidéo)
Untitled, 2018 (Peintures)
courtesy the artists and galerie Crevecoeur (Paris)
© Florian et Michaël Quistrebert

 

Expérience Pommery #14 : L’esprit souterrain
5 (100%) 1 vote



0 Partages