Floryan Varennes, Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc

Floryan Varennes, Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc

Para Bellum 1(Extrait)

Si le motif renvoie à des notions de répétition ou d’ornement, il connote également l’idée de prétexte ou le fait de prendre part à un état de guerre reconnue. L’exposition Motifs belligérants manifeste cet état de conflit interne et qui s’ignore, elle procède de raisons les plus certaines, mais elle opère en secret, par contamination des imaginaires. C’est dans ce contexte d’oppositions permanentes que navigue l’œuvre de Floryan Varennes.

Entre séduction et aversion, clinique et torture, lumineux et obscure, l’artiste puise dans le répertoire d’un médiévalisme idéalisé un ensemble d’objets politiques ou de constructions sociales, irriguant notre époque contemporaine. Si ces perceptions lointaines fonctionnent par réminiscences, elles véhiculent bien davantage des valences positives, pétries de symbolisme, de merveilleux, d’ode à la chevalerie ou à l’amour courtois, que négatives se faisant l’écho des barbares, de la peste, des croisades ou de l’insurrection. Parce qu’il se présente comme une altérité radicale à la Modernité, le Moyen Âge fonctionne comme une catégorie heuristique qui nous permet de percevoir, sous les catégories figées, le positivisme exacerbé et l’illusion de progrès, les mensonges et les dénis de notre civilisation.

Coupant l’espace d’une muraille, devenue autant un front défensif qu’un espace de projection, Floryan Varennes déplie un vocabulaire minimaliste et maniéré se nouant autour de questions liées à la parure et à l’apparat. Si l’apparat provient de apparare (préparer pour), on le retrouve dans le sens de cérémonie, éclat, décor, rituel puis secondement, dans celui de dispositif, prothèse, instrument, engin. Tout à la fois, arme et théâtre d’une joute quotidienne, le vêtement incarne un point d’orgue pour saisir ces clivages. Il appareille l’individu pour le rendre digne de paraître et vise la construction d’une singularité disciplinée par un ensemble de normes et de valeurs partagées. Jouant d’un artisanat décomplexé, dans un rituel proche de l’ouvrage de dames, Floryan Varennes procède par fragmentation et stratifications des sens. Ses vêtements obéissent à un système de signes manufacturés, dont il détourne ou accentue les effets pervers. Les corps ont disparu, il n’en reste que les reliques sacrifiées.

L’exposition Motifs belligérants apparaît comme une salle d’armes ou de tortures. Entre affublement et affabulation, l’œuvre de Floryan Varennes se présente comme les vestiges de reliques contemporaines investies de récits guerriers et immémoriaux. Ces pièces deviennent les motifs d’un trouble à dépasser, à vaincre ou à assumer, dont les ex-voto incarnent un vœu d’apparat, c’est-à-dire d’ornement et d’armement.

1 « Prépare la guerre ». Abréviation de la formule Si vis pacem, para bellum (Si tu veux la paix, prépare la guerre).

Texte Marion Zilio © 2018 Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc

 

Floryan Varennes, OST  2018. Dessin typographique gothique, papier pailleté.  30x80cm. Exposition  Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018
Floryan Varennes, OST, 2018. Dessin typographique gothique, papier pailleté, 30x80cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018

 

Floryan Varennes, Hiérophanie, 2017. Cols de chemises, perles de rocailles noires, 20x30cm. Exposition  Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018
Floryan Varennes, Hiérophanie, 2017. Cols de chemises, perles de rocailles noires, 20x30cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018

 

Floryan Varennes, Dysphoria, 2017. Cols de chemises, épingles, dimensions variables. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018
Floryan Varennes, Dysphoria, 2017. Cols de chemises, épingles, dimensions variables. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018

 

Floryan Varennes, Ad Astra (détail), 2018. Etendards en cuir iridescent noir, rivet, 80x275cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018
Floryan Varennes, Ad Astra (détail), 2018. Etendards en cuir iridescent noir, rivet, 80x275cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018

 

Floryan Varennes, Ad Astra, 2018. Etendards en cuir iridescent noir, rivet, 80x275cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018
Floryan Varennes, Ad Astra, 2018. Etendards en cuir iridescent noir, rivet, 80x275cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018

 

Floryan Varennes, PARADE, 2018. Dessin typographique gothique, papier pailleté, 160x30cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018
Floryan Varennes, PARADE, 2018. Dessin typographique gothique, papier pailleté, 160x30cm. Exposition Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc 2018

 

Visuel de présentation : vue d’exposition Floryan Varennes, Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc

Floryan Varennes, Motifs Belligérants, Centre d’arts Fernand Léger-Port de Bouc
5 (100%) 7 votes



RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn