[FOCUS] Performance, Taches (du sol aux murs, une chute s’étend), Claire Chassot

[FOCUS] Performance, Taches (du sol aux murs, une chute s’étend), Claire Chassot

Les recherches plastiques menées par Claire Chassot, considèrent nos espaces quotidiens (architectures, espaces publics…) au travers des données qui les constituent.

Aussi, la fonction des objets, leur matérialité ou encore leur la structure deviennent autant d’éléments qui participent à la construction des œuvres que l’artiste réalise. Dans cette pratique, qui trouve généralement sa forme finale dans la sculpture et l’installation, une œuvre semble faire pivot et permet à l’artiste de poursuivre ses recherches dans un autre registre, celui de la performance.

Jouant avec les codes de la peinture, de la danse, de la scénographie et de la performance, l’œuvre intitulée Taches (du sol aux murs, une chute s’étend), réalisée et performée par Claire Chassot (artiste et scénographe) et Joséphine Tilloy (danseuse et chorégraphe), place le spectateur en véritable témoin d’un moment souvent gardé secret ; la construction d’une œuvre.

Le duo artiste / danseuse met en place une succession de gestes à l’aide de balais fabriqués spécialement pour l’œuvre, qui consiste en l’étalage d’un pigment rougeâtre fait à partir de briques pillées dans un espace donné jusqu’à saturation de la couleur et de l’espace – un geste qui dans une certaine mesure pourrait nous rappeler la pratique de la peinture développée par les artistes de la colorfield painting, ou encore des pratiques proches du all over. Dressant alors son propre paysage, l’œuvre inonde l’espace de couleur et impose une certaine frontalité au regardeur qui doit faire cet effort de projection que l’on rattache généralement à la pratique de la peinture.

Si de prime abord il pourrait sembler que le duo cherche à effacer les défauts du sol en lui appliquant une nouvelle peau, il apparaît en réalité que Claire Chassot et Joséphine Tilloy cherchent à redessiner l’espace en en révélant sa structure (perspective, dimensions, volume). Cette même relecture de l’espace est également le fruit d’une rencontre entre deux pratiques dans lesquelles le corps participe à la construction et à la redéfinition d’un espace ; la danse et la scénographie. De cette rencontre, un ballet pictural voit le jour dans lequel les corps enchainent et répètent des gestes plus ou moins improvisés, ajoutant du pigment là où il n’y en a pas, par de multiples touches juxtaposées.

Texte Alex Chevalier © 2017 Point contemporain

 

Claire Chassot
Née le 29 mai 1989 en Suisse.

Vit à Paris et travaille à Rennes.
Résidente programme GENERATOR 2016 (40mcube Rennes)

www.40mcube.org/www/wp-content/files/generator_2017_clairechassot.pdf

 

Claire Chassot, Performance Taches -Focus Point contemporain Claire Chassot, Performance Taches -Focus Point contemporain

Claire Chassot, Performance Taches -Focus Point contemporain

 

Claire Chassot, Performance Taches -Focus Point contemporain

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian