Fucking Beautiful, Barbara Polla, Galerie Magda Danysz Paris [EN DIRECT DE L’EXPOSITION]

Fucking Beautiful, Barbara Polla, Galerie Magda Danysz Paris [EN DIRECT DE L’EXPOSITION]

« Travailler avec Magda Danysz est extrêmement organique et endogène. » Barbara Polla

Depuis l’exposition Ennemi public (1) que Barbara Polla présentait dans l’espace de la Galerie Magda Danysz en 2013, les collaborations entre les deux femmes n’ont cessé de se poursuivre au travers de multiples projets qui prennent la forme d’expositions, de publications ou de tables rondes autour de thématiques qui les passionnent toutes deux : art / mode, art / prison, notamment.

« Je m’assieds dans le bureau de Magda, nous parlons et, au cours de la conversation, se dessine un projet. Nous nous disons « faisons cela ! ». »

À l’occasion de l’exposition Fucking Beautiful , Barbara Polla présente le travail de six artistes femmes, vidéastes et confirmées dans leur pratique. Même s’il n’y a aucune espèce d’exclusion du masculin avec la présence de C.T. Jasper, le parti pris est de montrer le travail d’artistes femmes que Barbara Polla considère comme hors normes (2). Barbara Polla définit la femme hors norme non par l’exceptionnel, tel qu’il était en vogue au XIXe siècle, mais par des femmes qui, par choix, se démarquent de la norme. Elle définit le concept d’autonormie, qui est la constitution, pour une personne, de ses propres normes. L’exposition met en perspective cette notion du hors norme, montre « ces femmes qui ont décidé de faire ce pas de côté qui les distingue du commun ».

De différentes nationalités, Les artistes présentées nous offrent plusieurs acceptions du hors norme envisagées sous le prisme d’identités culturelles très variées. Un hors norme marqué par l’engagement de ces vidéastes et la force des sujets quelles traitent. Janet Biggs parcourt les lieux les plus dangereux de la planète et s’intéresse à ces femmes comme Leslie Porterfield, trois fois championne de vitesse moto toutes catégories hommes et femmes confondues qui, après avoir vécu un terrible accident, poursuit sa quête de vitesse. Pour Shannon Plumb, le hors norme se joue, dans l’esprit des films burlesques muets des années 30, sur un rapport presque comique entre les divers aspects de la féminité, créant le trouble entre rapport de séduction et maternité. L’artiste russe Elena Kovylina, met en jeu la notion de pouvoir à travers le féminin et l’uniforme par une performance filmée où elle entraîne un à un les spectateurs dans une danse alcoolisée qui va jusqu’à une totale perte de contrôle de son propre corps. La vidéo d’Ursula Biemann nous entraîne dans un tout autre vertige, celui de l’infiniment petit, d’un récit plein d’incertitudes sur les conséquences de la fonte des glaces polaires qui libèrent de nouvelles bactéries, virus, et autres micro organismes dont nous ne connaissons pas encore l’impact qu’ils auront sur nos écosystèmes. Ignorée de tous, l’histoire racontée par le duo polonais C.T. Jasper et Joanna Malinowska est celle unissant Haïti à la Pologne qui, à la demande de Napoleon de « mater la rebellion » a préféré aider le peuple haïtien à conquérir sa liberté. Elle nous montre le prestigieux orchestre de l’Opera de Varsovie accompagné de chanteurs et de figurants autochtones lors d’une représentation unique a capela dans une ruelle d’un village haïtien. Toute aussi saisissante, la vidéo Only One Story de l’artiste israélienne Lee Yanor, présentée en exclusivité mondiale, raconte avec beaucoup de mystère et de beauté, l’histoire universelle de l’amour et de la mort.

« Je trouve que ces six vidéos sont vraiment belles. Souvent, nous avons peur de dire que les choses sont belles. Avec le titre Fucking Beautiful, je veux montrer combien ces femmes font des choses magnifiques. Il n’y a pas de message féministe autre que celui de dire que nous sommes Fucking Beautiful, que nous sommes formidablement créatives, imaginatives, et d’oser y aller quels que soient les risques. Tout ça c’est Fucking Beautiful ! » Barbara Polla

 

(1) Ennemi public, du 12 janvier au 16 février 2013, exposition collective en collaboration avec Paul Ardenne avec Mat Collishaw, Zhang Dali, Mounir Fatmi, Maleonn, Joanna Malinowska, Luc Mattenberger, Jean-Michel Pancin, Jhafis Quintero, Jackie Sumell, Vhils.

(2) Bar­bara Polla, Femmes hors normes, Edi­tions Odile Jacob, Paris, 2017.

Texte Point contemporain © 2017

Infos pratiques
FUCKING BEAUTIFUL

Du 09 au 24 septembre 2017

Avec Ursula Biemann, Janet Biggs, Elena Kovylina, C.T. Jasper et Joanna Malinowska, Shannon Plumb, Lee Yanor

Galerie Magda Danysz
78 rue Amelot
75011 Paris

magdagallery.com


Barbara Polla
Née le 7 mars 1950 en Suisse.

Médecin, galeriste, commissaire d’exposition, écrivain.

barbarapolla.wordpress.com

 

Ursula Biemann Subantlantic, 2015 Vidéo HD, Couleur, Stéréo
Ursula Biemann
Subantlantic, 2015
Vidéo HD, Couleur, Stéréo

 

Malinowska & Jasper Halka/Haiti 18°48?05?N 72°23'01''W, 2015 Vidéo HD, Couleur, Stéréo
Malinowska & Jasper
Halka/Haiti 18°48?05?N 72°23’01 »W, 2015
Vidéo HD, Couleur, Stéréo

 

Elena Kovylina Walz, 2001 Vidéo HD, Couleur, Stéréo
Elena Kovylina
Walz, 2001
Vidéo HD, Couleur, Stéréo

 

Shannon Plumb Rattles and Cherries, 2004 Super 8 transféré en vidéo digital
Shannon Plumb
Rattles and Cherries, 2004
Super 8 transféré en vidéo digital

 

Lee Yanor Only One Story, 2017 Vidéo HD, Couleur, Stéréo
Lee Yanor
Only One Story, 2017
Vidéo HD, Couleur, Stéréo

Visuel de présentation : Janet Biggs, Vanishing Point, 2009. Vidéo HD, Couleur, Stéréo.

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian