Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Tiphaine Calmettes s’intéresse au paysage, à ses définitions et à l’architecture, aux espaces en suspens, en transition. Artiste-chercheuse, elle a découvert l’extraordinaire richesse de la biodiversité des friches urbaines.

Pour son exposition « Les mains baladeuses » à la galerie Arnaud Deschin, l’artiste a souhaité modifier les habitudes du spectateur. Les œuvres l’amènent plus à sentir qu’à observer. Elle a installé des sculptures, Les silhouettes, tels des totems, éléments d’architectures, en béton et métal, où poussent toutes sortes de végétaux, mousse, lichens, champignons. Une fois l’exposition terminée, celles-ci seront installées dans un milieu naturel. Elles seront ainsi aux prises avec le temps de la nature.

Suspendues, un filet de graines intrigue le visiteur. En dormance, ces légumineuses offrent aux spectateurs l’envie d’imaginer de possibles devenirs.

Dispersées dans l’espace de la galerie, des sculptures de mains en argile crue attirent la curiosité. Celles-ci font écho au plaisir du toucher, du contact avec la nature, de la cueillette, des plantations, plus largement de tous les gestes aussi bien délicats que puissants, destinés à laisser la nature reprendre ses droits, agir…

Sur une table, de la mousse, signes d’une ruine ou bien annonce d’un renouveau.

Au départ de ce projet, il y a en effet les repas organisés en collaboration avec la chef Virginie Galan. Au début, l’odorat, puis la mise en bouche. L’artiste raconte des histoires, ses récits ou des textes d’auteurs… Au fur et à mesure de sa lecture, les plats qu’elle propose à la dégustation, réveillent l’imagination : découverte de sensations, de goûts, d’un apprentissage des bienfaits des plantes. Ces événements, performances culinaires, offrent l’impression de voyager… Tiphaine Calmettes s’est intéressée aux pouvoirs des plantes, à leurs vertus, nourricières, médicinales, témoins de l’évolution de nos villes.

Cette exposition invite à une expérience gustative et olfactive. On se promène, les sens en éveil… Au delà des sensations à éprouver, elle ouvre un espace d’interrogation sur la possibilité d’une nature qui reprendrait ses droits.

Texte Pauline Lisowski © 2017 Point contemporain

Infos pratiques


Tiphaine Calmettes, Les Mains baladeuses,
Du 14 septembre au 28 octobre 2017

Avec le soutien aux galeries/première exposition du CNAP, Centre national des arts plastiques

Arnaud Deschin galerie
16-18 rue des Cascades 75020 Paris
+33 (0)6 75 67 20 96
Du jeudi au samedi (et le dernier dimanche du mois)
De 14 h à 19 h ou sur rendez-vous

www.arnauddeschingalerie.com


Tiphaine Calmettes
Née le 13/10/1988.

Vit et travaille à Paris.

Représentée par Arnaud Deschin galerie Paris.

http://tiphaine.calmettes.syntone.org

 

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

 

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

Les mains baladeuses, une exposition de Tiphaine Calmettes : un éveil des sens

 

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian