Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille

En parcourant les vitrines de la salle d’exposition du Palais Longchamp investies par Mark Dion, le visiteur est absorbé par le spectacle fascinant d’une faune et d’une flore au caractère merveilleux. Une richesse de la nature qu’il ne connaît encore que partiellement malgré le progrès des sciences. L’artiste vient intégrer, dans un lieu destiné à accueillir des découvertes scientifiques, des créations imaginaires tout en adoptant les mêmes principes de scénographie. Il joue sur le caractère « iconique » qu’acquièrent les spécimens exposés et les ouvrages souvent précieux qui les répertorient.

L’exposition propose dessins, gravures, planches et sculptures de Mark Dion, explorant toutes les potentialités du cabinet de curiosité en tant que vision du monde dans ce qu’il a de plus extraordinaire. Une nature à la fois réelle et fantasmée au cœur de laquelle l’homme poursuit encore son évolution et qui contraste par rapport à ce que lui-même produit en masse. À la norme, à la répétition et au morne que nous promet le développement de l’industrie et la mondialisation, Mark Dion propose une forme de réenchantement.

Les planches de l’artiste mettent en perspective la façon dont l’homme perçoit ses découvertes de la nature, comment il en a quantifié et classifié le caractère exceptionnel non par un quelconque caractère scientifique, mais par une échelle de « monstruosité » liée à la taille, aux « menaces cauchemardesques » (1) que l’existence de tels êtres pouvait faire peser sur sa propre espèce. À partir de cette approche qui relève de l’imaginaire, l’artiste se réapproprie les savoirs scientifiques, étend les potentialités de la nature en surajoutant à notre connaissance du monde de nouvelles découvertes comme issues de « fouilles archéologiques imaginaires ».

Il ouvre ainsi un champ sur l’inconnu à partir d’une hybridation entre science et imaginaire. Ses planches sont marquées par une dialectique qui est celle de la confusion. Il place l’imaginaire, au même titre que le savoir scientifique, comme une composante essentielle de notre connaissance. Il développe une « science imaginaire » qui s’apparente à s’y méprendre aux études communes créant ainsi une nouvelle cosmogonie. Au cœur de celle-ci, Mark Dion pose avec justesse la question de la place de l’homme dans l’extraordinaire de la nature. Un questionnement qui réactive avec pertinence la quête d’identité qui, par notre action négative sur notre monde, prend un caractère d’urgence. Mark Dion nous place face à nous même, réinterpréte notre rôle qui ne peut plus être uniquement basé sur l’exploitation, la destruction des ressources. Grâce à ses travaux, il nous donne l’opportunité, loin de tout « rationalisme »(2) de porter à nouveau un regard émerveillé sur le vivant et renouer avec lui par l’émotion.

(1) Lisa Toubas, La réappropriation du modèle du cabinet de curiosités par les musées et les artistes contemporains : Réflexion autour de l’imaginaire scientifique et réenchantement du monde – Conférence au Musée de la Chasse et de la Nature programmée le 04 octobre 2017

(2) Ramasser le monde : ce que les œuvres de la nature et de la culture font aux collectionneurs contemporains par Brigitte Derlon et Monique Jeudy-Ballini, 2016

Texte Point contemporain © 2017

 

Infos pratiques

Mark Dion
Exposition personnelle

Du 26 aout au 1er octobre 2017

Commissariat : Antoine Laurent

Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp / aile droite
Rue Espérandieu, 13004 Marseille

Entrée payante groupée avec le Museum, tous les jours du mardi au dimanche de 10h à 19h.

FRAC Provence Alpes-Côte-d’Azur / plateau expérimental
20, Bd de Dunkerque, 13002 Marseille
Visites du mardi au dimanche de 11 H à 19 H

Une proposition de PAREIDOLIE en collaboration avec le FRAC PACA et les Musées de la Ville de Marseille, en partenariat avec la Galerie IN SITU Fabienne LECLERC (Paris) et les contributions du Musée Gassendi et du Cairn Centre d’Art (Digne) ainsi que du Musée départemental Arles antique.
Exposition réalisée grâce au soutien de Gatimel – Marseille


Mark Dion
Artiste plasticien américain né le 28 août 1961 à New Bedford.
Vit et travaille à New York.

Mark Dion est représenté par la Galerie Tanya Bonakdar à New York et la Galerie IN SITU à Paris.

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain
Mark Dion, Museum d’Histoire Naturelle, Palais Longchamp Marseille. Courtesy Mark Dion et Galerie Tanya Bonakdar New York et Galerie IN SITU Paris. Photo : Point contemporain

 

Mark Dion, Hunting Standards Vue, 2005.
Mark Dion, Hunting Standards Vue, 2005.

 

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian