[EN DIRECT] Maude Maris, Foyer, Galerie Isabelle Gounod

[EN DIRECT] Maude Maris, Foyer, Galerie Isabelle Gounod

Exposition : Foyer, exposition personnelle de Maude Maris, du 05 septembre au 24 octobre 2015, galerie Isabelle Gounod Paris.

Artiste : Maude Maris, Née en 1980 à Caen, vit et travaille à Paris, représentée par la Galerie Isabelle Gounod à Paris.

Propos recueillis le 05 septembre 2015 :
« Dans cette exposition, je présente une série de toiles très récentes qui sont dans la continuité d’un travail que je mène depuis 2009-2010 avec un processus qui consiste à fabriquer le sujet de ma peinture. Tous les objets visibles dans les toiles sont des moulages en plâtre de différents objets que je récolte, modifie et façonne. Ils sont parfois recoupés, poncés ou teints dans la masse. J’ai maintenant toute une collection de petits objets que je range par familles, par caractères. La série se développe par déplacements, certains objets parlent plutôt d’un univers rocheux ou naturel, d’autres évoquent des formes humaines ou animales, etc. Ensuite je mets en scène ces moulages, les photographie puis je peins d’après la photographie.

Chaque étape fonctionne comme un filtre où je perds des informations sur l’objet et où celui-ci va devenir évocateur d’autre chose.

Foyer est aussi la suite d’une série de peintures autour du geste de l’empilement que j’ai présentées au Musée des Beaux-Arts de Rennes(1). C’est un geste primitif  commun à l’architecte qui empile pour construire, à l’enfant qui empile pour jouer et au croyant qui fabrique un totem ou empile des pierres pour former un mémorial. Je me suis intéressée à ce geste là et notamment à travers lui aux sources de l’architecture, par exemple l’arbre comme origine de la colonne. C’est une des raisons pour lesquelles l’exposition s’appelle « Foyer », parce que ce terme renvoie à la fois à l’origine des choses, et à l’intérieur, au fait d’être dans un endroit confortable. Le sol a été recouvert de moquette pour l’exposition parce que je trouvais intéressant le contraste produit par le fait de marcher sur un sol moelleux tout en découvrant un univers minéral, plus dur.

Si les objets sont des matrices pour la peinture, les installations, souvent en regard des peintures comme aux Beaux-Arts de Rennes, sont plutôt comme une sortie du tableau. Le volume est donc toujours présent avant la peinture comme après la peinture.

Les reflets qui apparaissent au sol dans les tableaux sont apparus à différents moments dans mes séries, et il y a toujours une nécessité à les faire apparaître. Ici, comme toute la série fonctionne sur la verticalité, le reflet permet de la prolonger  dans le sol et de créer une autre dimension dans l’espace. Il y a tout un jeu avec le fond dont on ne sait s’il est horizontal ou vertical parce que le dégradé vient brouiller la lecture de l’espace.  Finalement, seuls les objets sont tangibles et ont un poids. Tout le reste est complètement flottant. »

(1) Nemeton, Musée des Beaux-arts de Rennes / com. 40mcube sous le commissariat 40mcube dans le cadre de la programmation Outsite, du 06 juin au 06 septembre 2015

Photographies tous droits réservés galerie Isabelle Gounod

Pour en savoir plus sur la galerie :
Galerie Isabelle Gounod

 

Lire tous les articles sur Maude Maris

 

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian