Oxi More On, Espace Verney-Carron

Oxi More On, Espace Verney-Carron

En direct de l’exposition Oxi More On, une exposition collective sous le commissariat de Alexis Jakubowicz et Philippe Riss.

Exposition : Oxi More On, exposition collective du 09 septembre au 03 janvier 2016, espace Verney-Carron, 45 quai Rambaud 69002 Lyon, France.

Artistes : Julieta Aranda, Aram Bartholl, Vincent Broquaire, Grégory Chatonsky, Pierre Clément, Sara Ludy, Angelo Plessas, Paul Souviron, Katie Torn, Clement Valla.

Georges Verney-Carron accueille au sein de son Espace sur les Docks de Lyon l’exposition OXI MORE ON présentée par XPO Gallery sous le commissariat de Alexis Jakubowicz et Philippe Riss. Prônant la présence de l’art contemporain dans l’espace public pour le rendre accessible à tous, Georges Verney-Carron est à l’initiative de nombreux projets artistiques à Lyon notamment l’installation d’œuvres d’art  monumentales dans les parkings souterrains de la ville(1). Fondateur de l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne, Georges Verney-Caron est aussi le premier à avoir installé sur les anciens docks de Lyon un espace d’art. Ce rapport entre l’environnement urbain se retrouve dans l’architecture même de son espace dont la façade conçue par De Kooning reprend celle d’un ancien édifice du site des Docks. Pour lui, l’architecture ne se conçoit que par l’intervention, en amont, d’un artiste.

Espace Verney-Carron, Lyon
Espace Verney-Carron, Lyon

Le propos de l’exposition Oxi More On est fortement ancré dans ce rapport à l’espace public, dans la manière dont se crée un dialogue entre passé, présent et futurs possibles.
Ainsi Julieta Aranda interroge cette attitude constante de la pensée à imaginer le futur. L’installation A machine for perpetual possibility recompose en s’activant un véritable paysage d’anticipation formé de dunes mouvantes d’une poussière de livres dont l’histoire ne s’est pas réalisée dans notre présent. Cette notion des possibles se retrouve dans les tirages d’Aram Bartholl, captures écran du jeu vidéo Counterstrikes, un “game play” évolutif au paysage virtuel customisable par ses pratiquants.

Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon
Aram Bartholl, Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy XPO Gallery © Point Contemporain

 

Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon
Julieta Aranda, Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy  XPO Gallery © Point Contemporain

Qu’est-ce que la notion de territoire à l’ère numérique ?  Angelo Plessas l’ouvre sur ces espaces, ces domaines, que l’on peut acheter en ligne. La délimitation, la notion de propriété joue tout autant sur le monde physique que sur le monde numérique. Son œuvre Master of the Eclipse montre comment deux soleils se lèvent simultanément sur des mondes qui tout en étant distincts fusionnent dans des temporalités interchangeables. Vincent Broquaire nous donne conscience dans ses dessins Cutting -1 & 2 de ce passage dans ces paysages virtuels, modélisables et donc modulables à désir. Dans sa vidéo Micro-Monde, il nous fait accéder et évoluer à l’intérieur même de l’image par la radiographie des racines d’une plante. Clement Valla souligne quant à lui l’ambiguïté du statut de l’image en lui donnant par le procédé du photogramme une troublante matérialité.

Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon
Vincent Broquaire, Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy XPO Gallery © Point Contemporain
Clement Valla, Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon
Clement Valla, Exposition Oxi More On, Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy XPO Gallery © Point Contemporain

Georges Verney-Carron note que le regard sur la ville, passe par d’incessants “allers-retours” entre le passé et le futur. C’est dans les éléments du présents que se forme par anticipation l’archéologie du futur. Vestiges matériels de notre monde connecté, les empreintes de câbles électriques qui jonchent nos sols deviennent pour Gregory Chatonsky des sculptures aux formes de moulages archéologiques. Paul Souviron recompose avec Melancholia (After Effects) une archéologie du quotidien, celle des lendemains de fête un peu hallucinée et aux sons carribéens. La composition de Pierre Clément, constituée d’emballages vides de sandwichs Club, produit un étonnant skyline, une sorte de paysage moderne jouant sur la transparence des boîtes qui exprime l’aspect vertigineux des nouveaux édifices et l’étendue des villes.

Exposition Oxi more On à l'Espace Verney-Carron, Lyon
Gregory Chatonsky, Exposition Oxi more On à l’Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy artiste et XPO Gallery © Point Contemporain

 

Exposition Oxi more On à l'Espace Verney-Carron, Lyon
Paul Souviron, Melancholia (After Effects) Exposition Oxi more On à l’Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy XPO Gallery © Point Contemporain

 

Pierre Clément, Exposition Oxi more On à l'Espace Verney-Carron, Lyon
Pierre Clément, Exposition Oxi more On à l’Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy XPO Gallery © Point Contemporain

Oxi More On, dont le titre est inspiré du poème de Baudelaire Un Voyage à Cythère , nous fait traverser des espaces comme autant de scènes où l’esprit champêtre aurait laissé place à d’autres formes d’Éden, où les ruines du présent auraient été remplacées par nos outils modernes frappés d’obsolescence. Sur quels vestiges de notre civilisation nos successeurs des temps futurs viendront célèbrer leurs fêtes galantes ?

Exposition Oxi more On à l'Espace Verney-Carron, Lyon
Exposition Oxi more On à l’Espace Verney-Carron, Lyon. Courtesy XPO Gallery © Point Contemporain

(1)”Depuis 1991, Art/Entreprise a assisté le maître d’ouvrage, Lyon Parc Auto, pour l’intégration d’oeuvres d’art à l’intérieur des parcs de stationnement de la ville de Lyon : son rôle a permis également de coordonner les équipes chargées de la signalétique (Yan Pennor’s), de l’architecture intérieure (Jean-Michel Wilmotte), les architectes de chaque parc et les artistes :
– Parc Célestins, artiste Daniel Buren
– Parc Croix-Rousse, artiste Michel Verjux
– Parc Berthelot, artiste Dror Endeweld
– Parc Part-Dieu, artiste Joseph Kosuth
– Parc Terreaux, artiste Matt Mullican
– Parc République, artiste François Morellet.”
source : culture.gouv.fr/culture/actualites/communiq/R/html/bio-verney-carron.html

Pour en savoir plus : espace-verney-carron.com

Oxi More On, Espace Verney-Carron
Notez cet article



0 Partages