Sales gosses et doux rêveurs au Frac des Pays de la Loire

Sales gosses et doux rêveurs au Frac des Pays de la  Loire

La saison estivale du Frac des Pays de la  Loire est dédiée à la peinture, avec deux monographies au parfum d’enfance décalée, signées Makiko Furuichi et Armen Eloyan.

« Quand j’étais petite, j’avais beaucoup de complexes, comme tout le monde, non ? » s’interroge dans un rire fluté Makiko Furuichi, artiste japonaise installée à Nantes depuis 2010. « C’est sur ce sentiment de fragilité de l’enfance que je reviens dans mon travail », continue-t-elle devant le kotatsu, la table basse typique des intérieurs japonais, qu’elle a recréé dans la salle d’exposition. Sur le plateau, une figure reprise à Botticelli est gravée, elle a les grands yeux typiques des shojo manga (bandes dessinées à destination des jeunes filles). La table est mise, avec des assiettes en céramiques et des baguettes en pate Fimo, sur une « nappe » chatoyante peinte par l’artiste.

 

Vue de l'exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.
Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

 

En face, un grand tableau représente une scène de bagarre dans un Parlement non nommé, des hommes s’empoignant en grandes taches de couleurs pastel. « C’est la télévision », nous explique Makiko Furuichi. Car l’espace domestique présenté ici est tout aussi doux qu’il est inquiétant, la menace de la violence ou ses conséquences jamais très loin. Des figures floues, à mi chemin entre l’extra-terrestre et le noyé nous regardent en silence. Une jungle peuplée de visages grimaçants et de paresseux nonchalants a envahi les murs.

Dans ce monde flottant, la matière fait un retour inattendu, par le biais de sculptures en céramique noueuses, pieds ou main disproportionnés. Etrangement beaux, comme le reste des créations de Makiko Furuichi, qui assume son amour pour le grotesque, « quelque chose de moche mais aussi rigolo ».

Une profession de foi que ne renierait pas Armen Eloyan, qui présente dix ans de créations dans la salle Jean-François Taddei. Ses peintures sont peuplées de Mickey Mouse drogués, d’arbres onanistes et de bulles de bande dessinée illisibles. On est en intraveineuse dans l’imaginaire d’un gamin qui a grandi trop vite, un peu pervers, un peu malin.

 

Vue de l'exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.
Vue de l’exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

« On distingue dans son travail sa passion pour Philip Guston et De Kooning, mais aussi pour les contes et les comics », analyse Laurence Gateau, directrice du Frac. Des sources qu’il passe à la moulinette de son coup de pinceau rageur, tour à tour dégoulinant et empâté. Colère contre la société de consommation, reflet d’une psyché tourmentée, goût de la provocation ?  Ne vous attendez pas à une réponse claire de la part du très tatoué artiste, qui procède par détour et allusions. « Ce qui m’intéresse chez Mickey, c’est le nombre, le besoin qu’on en a, et aussi simplement le divertissement » réfléchit-il dans un anglais aux inflexions orientales. Ses Mickey rigolent malicieusement dans les hauts murs de la galerie.

Alors, onirisme ou grimace ? Au Frac, ce sont les deux faces d’une balade secrète, un aller simple vers une enfance pas si calme. Attention au chemin du retour, vous pourrez faire de drôles de rencontres sur les bords de Loire…

Texte Renée Zachariou © 2018 Point contemporain

Visuel de présentation : Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

Infos pratiques

23/06▷07/10 – MAKIKO FURUICHI – KAKI KUKEKO – FRAC DES PAYS DE LA LOIRE CARQUEFOU

23/06▷07/10 – ARMEN ELOYAN – FRAC DES PAYS DE LA LOIRE – CARQUEFOU

Frac des Pays de la Loire
La fleuriaye, boulevard Ampère, 44470 Carquefou
 www.fracdespaysdelaloire.com
Ouvert du mercredi au dimanche : 14h – 18h groupes sur rendez-vous

 

Vue de l'exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.
Vue de l’exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

Vue de l'exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.
Vue de l’exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

Vue de l'exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.
Vue de l’exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

Vue de l'exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.
Vue de l’exposition de Armen Eloyan au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet.

 

Vue de l'exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet
Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet

 

Vue de l'exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet
Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet

 

Vue de l'exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet
Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet

 

Vue de l'exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet
Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet

 

Vue de l'exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet
Vue de l’exposition de Makiko Furuichi, KAKI Kukeko au Frac des Pays de la Loire. Cliché Fanny Trichet

 

Sales gosses et doux rêveurs au Frac des Pays de la Loire
5 (100%) 1 vote



0 Partages