Gerard & Kelly, Timelining – Centre Pompidou [FOCUS / PERFORMANCE]

Gerard & Kelly, Timelining – Centre Pompidou [FOCUS / PERFORMANCE]

Aux horaires du musée, le visiteur du Centre Pompidou pouvait entrer dans l’une des boucles de Timelining. Des acteurs jouaient et rejouaient en permanence cette pièce émouvante sur la formation du couple proposé par le duo Gerard & Kelly.

Ensemble

Cinq couples, six en comptant celui de Gerard & Kelly se font et refont sous les yeux du visiteurs qui dans les salles 39 et 40 du musée d’art moderne interrompt ses pas. Des hommes et femmes de différents âges pris dans des relations amoureuses ou amicales ressassent à haute voix leurs souvenirs. Ils se répondent ou se complètent en décrivant des boucles dans l’espace ; en avant en arrière puisque l’évolution des sentiments n’a rien de linéaire. Ils marchent parfois main dans la main mais il arrive que l’un s’arrête et que l’autre le rejoigne après un tour complet. Les deux partenaires n’évoluent pas au même rythme, manière de marquer leur indépendance, mais se retrouvent toujours par un miracle de synchronicité au moment de passer le témoin.  Le couple, comme un idéal, se perpétue de duo en duo ; quand l’un tombe, l’autre le relève. Le climat de bienveillance abolit toute critique, la meilleure façon de tenir c’est ensemble.

En face de

Pour Gerard & Kelly, le duo permet d’éviter les pièges de l’individualisme, il s’apparente à une poche de résistance face au monde extérieur. Ce qui est en face de nous, puisque la formule revient comme un embrayeur, ce que nous affrontons de façon quotidienne. Il semble que pour le duo comme pour Antoine de Saint-Exupéry “Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. » Etre “en face de” comme le reprennent, l’un après l’autre, les interprètes, c’est à partir d’une situation prendre un parti. Le couple est un projet de vie, un face à face qui se construit dans la durée. La pièce reprise cette année à Paris, après avoir été créée en 2014 à New York, a aussi quelque chose d’intemporel entre les toiles de Barnett Newmann et une monumentale sculpture d’Anthony Caro Emma danse. Ce serait presque banal l’histoire d’un couple, des petits gestes qui traduisent une intimité, un jeu sur les pronoms, si nous n’avions pas en tête ces multiples récits, toujours différents, toujours similaires.

Maintenant

Les récits singuliers de ces couples témoignent génération après génération d’une mémoire collective. A l’exemple du Je me souviens de Perec, on peut se reconnaître dans ces souvenirs personnels, ces histoires d’amour et d’amitié. Les interprètes livrent leurs propres récits dans les plus petits moments de vie, ridicules et magnifiques. Un couple ce sont des trajectoires qui se croisent mais jamais une seule entité. Un même moment pour deux perceptions en somme. Les couples qui se présentent avec leurs expériences éprouvent sans doute plus que jamais l’impression d’être ensemble. Le passé ici nourrit le présent, moins dans une réflexion mélancolique que dans un élan élégiaque. Les habitudes mais aussi le regard de l’autre définit le couple et le cercle des spectateurs redouble la boucle de Timelining. D’autant plus poignante au cœur d’une galerie cette célébration de l’ordinaire fait de l’expérience artistique une expérience avant tout sentimentale.

Texte Henri Guette © 2017 Point contemporain


Timelining
Conception : Gerard & Kelly

http://gerardandkelly.com

Interprètes : Matthieu Barbin et Sylvain Decloitre, Lou Forster et Lenio Kaklea, Fra Gilles et Jacqueline Samulon, Céline Kitsaïs Rotsen et Christine Rotsen.

Avec l’aimable autorisation du Solomon R. Guggenheim Museum (New York) // L’œuvre a été acquise grâce au financement de the Young Collectors Council et le financement complémentaire de Josh Elkes, Sarah Stengel et Younghee Kim-Wait (2014). // Performance créée en 2014 à The Kitchen (New York)

 

Gerard & Kelly, Timelining © Elisabeth Bernstein. Courtesy of the artists
Gerard & Kelly, Timelining © Elisabeth Bernstein. Courtesy of the artists

 

Gerard & Kelly, Timelining © Elisabeth Bernstein. Courtesy of the artists
Gerard & Kelly, Timelining © Elisabeth Bernstein. Courtesy of the artists

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian