Étiquette : Chroniques d'atelier

SALOMÉ GAËTA

SALOMÉ GAËTA

En ces temps particuliers de confinement, de rétrécissement apparent de nos libertés, la lecture de Théodore Monod semble propice et salvatrice. Elle est aussi la chance d’un nouveau regard sur cette nouvelle expérience à la lumière de ses voyages dans de nombreux déserts du monde 

GAÉTAN VUILLERME

GAÉTAN VUILLERME

Avec Paul, nous nous sommes retrouvés il y a quelques semaines au café de France, à deux pas de la gare de Marseille. Nous y discutions en attendant nos trains de retour. C’est là que, pour illustrer une situation, il m’a parlé avec enthousiasme du 

LOUISE CHOPIN

LOUISE CHOPIN

l’intérieur, l’ouverture Cliquez ici Vidéo animation 03:24 l’extérieur, le contexte

PALOMA SANCHEZ

PALOMA SANCHEZ

01000001 01100010 01110011 01101111 01101100 01110101 01101101 01100101 0110111001110100 00100000 01110010 01101001 01100101 01101110 00100000 0110111010010010 01100101 01110011 01110100 00100000 01100100 01100101 0010000001100110 01101111 01110010 01100011 01100101 00100000 11100000 0010000011101001 01110100 01100101 01101001 01101110 01100100 01110010 01100101 00100000 01101100 01100101 01110011 00100000 11101001 01101100 1110100101101101 01100101 

MATHILDE CARTOUX

MATHILDE CARTOUX

Cette forme est un point de départ.Il s’agit d’un ersatz de coeur (un coeur qui entend?) qui prendra également une forme matérielle.Ainsi, il existera de deux manières : numériquement, et sensiblement.Il est possible de l’animer.

JEAN-PIERRE CASTEX

JEAN-PIERRE CASTEX

Se déplacer aussi. Tout le mois de décembre les étudiants de l’institut supérieur des arts ont emboité le pas de ce qu’il est convenu d’appeler « le mouvement social ». Cela s’est traduit par une occupation permanente des locaux. De cette occupation découlent des assemblées générales, 

PACÔME RICCIARDI

PACÔME RICCIARDI

Comment transcrire ses perceptions, cette hallucination du monde que l’on vit individuellement dans un monde commun. Comment un éléphant va pouvoir expliquer à un poisson rouge ce qu’il ressent quand le vent fouette ses oreilles ? Comment utiliser un langage commun ? Comment inventer un 

HUGO FLEYTOUX ET BAPTISTE PEROTIN

HUGO FLEYTOUX ET BAPTISTE PEROTIN

Répondre à un lieu, à sa fonction, à son histoire et à son devenir nous paraît essentiel pour nous aider à le percevoir. Venir utiliser le bâti comme support, l’architecture comme médium nous permet d’interagir avec lui et de nous questionner, de sorte à dessiner une 

PEDRO RIOFRÍO

PEDRO RIOFRÍO

Sculptures abandonnées  Je pense que nous ne sommes pas venus ici pour comprendre les mystères de l’univers. Devenir sage est une connerie, et chercher la connaissance est absurde. Celui qui cherche la sagesse perd son temps, parce que depuis notre naissance nous sommes la sagesse 

CHRONIQUES D’ATELIER PAR LES ÉTUDIANTS DE L’ISDAT

CHRONIQUES D’ATELIER PAR LES ÉTUDIANTS DE L’ISDAT

Depuis plusieurs années, Jean-Pierre Castex et Patrick Mellet proposent aux étudiants de l’isdaT d’exposer, à l’occasion du cours « Déplacements », dans trois espaces de monstration que tout oppose : La Chapelle, espace muséal du Musée des Augustins qui accueille une programmation d’art contemporain, Le Réservoir, ancien 

8H30 ÉCOLE DES BEAUX-ARTS

8H30 ÉCOLE DES BEAUX-ARTS

par Jean-Pierre Castex 8 heures 30, le matin, quai de la Daurade, Toulouse, École des Beaux-Arts, les agents de service sont en action et parcourent les salles et les couloirs.Les lumières s’allument sur un morne capharnaüm. Ici, une salle nue, des feuilles de papier et