ART PARIS ART FAIR – 20 ANS – UN REGARD SUR LA SCÈNE FRANÇAISE

ART PARIS ART FAIR – 20 ANS – UN REGARD SUR LA SCÈNE FRANÇAISE

UNE SÉLECTION DE 20 ARTISTES POUR LES 20 ANS D’ART PARIS ART FAIR PAR FRANÇOIS PIRON

Invité à sélectionner parmi les propositions des galeries participantes, 20 artistes pour célébrer les 20 ans d’Art Paris Art Fair, François Piron, critique d’art et commissaire d’exposition, met en avant les qualités prospectives de cette foire, son aspect «fabrique de l’histoire de l’art» dans la pure tradition des Salons du XIXe siècle. Si pour beaucoup l’intitulé de foire d’art se résume à un étalage d’œuvres à visée commerciale, Art Paris a mis l’accent dès sa création sur la promotion des différentes formes d’expression de l’art moderne et contemporain en apportant son soutien aux pratiques les plus engagées. Elle est devenue un espace dynamique, central, dont la force alimente de son énergie les galeries et institutions qui lui font confiance. Par une programmation qui s’ouvre de plus en plus à l’international, qui laisse une part prépondérante aux galeries émergentes et qui s’accompagne d’événements satellites comme des projections vidéo, des réalisations murales et des parcours artistiques dans la ville, Art Paris Art Fair revendique un principe inclusif et synergétique. Une ouverture qui montre qu’avec ses 20 ans d’âge, elle a tout l’avenir devant elle !

François Piron, quel regard portez-vous sur Art Paris Art Fair ? sur ses spécificités, son identité ? 

Les foires ne sont pas des univers dont je suis très familier, mais elles sont devenues aujourd’hui des événements dont la portée dépasse largement les seuls échanges commerciaux, et elles ont un tel impact sur les écosystèmes artistiques qu’il m’a paru intéressant de répondre positivement à la sollicitation d’Art Paris. Nous avons trouvé une préoccupation commune consistant à questionner l’histoire de l’art contemporain en France, ses valeurs, mais aussi ses oublis, et comment revaloriser certaines figures singulières des 40 dernières années. 

Cet événement contribue-t-il à donner « une cartographie plus complexe et plus diversifiée » du panorama de l’art moderne et contemporain ? 

Notre volonté est effectivement d’être inclusif, en considérant certaines pratiques artistiques qui restent marginales dans une histoire culturelle plus globale : celles de l’art dit outsider, ou bien certaines pratiques d’art urbain, ou encore des artistes qui ont préféré la presse ou l’illustration au « grand art ».

Quels ont été vos critères de sélection des 20 artistes pour ce « regard sur la scène française » que vous proposez au sein de la foire ?
Y a-t-il des domaines ou médiums que vous avez aimé explorer, qui vous ont forcé à emprunter des chemins de traverse (pochoirs de Blek le Rat, le graffiti, …) ? 

Ma perspective n’est pas de décréter ce qui est ou n’est pas de l’art. Elle est plutôt d’inscrire des pratiques dans une histoire culturelle, celle de la France. Il s’agit d’un pays où le champ de l’art contemporain est balisé par un certain nombre d’institutions, plus ou moins d’accord sur ce qui constitue leur champ d’action. Il m’intéresse de regarder de plus près ce que ces définitions rendent visible ou occultent en termes de définition de l’art. 

« Nous sommes dans un moment de l’histoire où il est possible d’effectuer des relectures de la manière dont notre pays s’est comporté – ou continue de se comporter – à l’égard des femmes, des étrangers, mais aussi vis-à-vis de nombreuses différences des normes. Il me semble important de porter également ce regard rétrospectif, et situé, sur l’histoire de l’art. »

Investir l’univers des artistes c’est retrouver des œuvres, découvrir des séries parfois oubliées ou peu exposées. Quelles ont été vos (re)découvertes dans ces investigations et comment allez-vous les partager avec le public ? 

Notre sélection s’attache surtout à des figures singulières, des « francs-tireurs », qui ne ne sont pas particulièrement représentatifs des mouvements qui d’ordinaire constituent la narration officielle de l’histoire de l’art contemporain en France. Je suis heureux que nous puissions redécouvrir l’œuvre étrange et anachronique de Frédéric Pardo, un proche de Philippe Garrel et de Jean-Jacques Lebel, mais aussi qu’une exposition personnelle soit consacrée à Hessie, une artiste oubliée depuis trente ans, à l’œuvre si atemporelle. Tania Mouraud, Geneviève Asse et Vera Molnar sont des artistes dont nous voulons aussi saluer le parcours exemplaire et l’œuvre radicale. Certaines œuvres rares font également surface à l’occasion de la foire : l’un des premiers dessins connus de Roland Topor, ou une partie des palissades du chantier de la pyramide du Louvre en 1985, ayant préservé par miracle des pochoirs de Blek le rat, le pionnier de l’art urbain à Paris.

Propos de François Piron recueillis par Valérie Toubas et Daniel Guionnet © 2018 Point contemporain

 

François Piron est né en 1972.
Vit et travaille à Paris.
Commissaire indépendant, critique d’art et éditeur.

Liste des 20 artistes sélectionnés

A.C.M. (1957) / Galerie J-P. Ritsch-Fisch – François Arnal (1924 -2012) / Sobering Galerie – Geneviève Asse (1923) / Galerie Oniris Florent Paumelle*- Bernard Aubertin (1934) / Galerie Jean Brolly – Blek le Rat (1951) / Galerie Ange Basso* – Pierrette Bloch (1928-2017) / Galerie Rosa Turetsky / Galerie Véronique Smagghe – Leonardo Cremonini (1925-2010) / T&L Galerie* – Hervé Di Rosa (1959) / AD Galerie* – Vincent Gicquel  (1974) / Galerie Thomas Bernard Cortex Athletico* – Hessie (1936-2017) / Galerie Arnaud Lefebvre* – Carlos Kusnir (1947) / Galerie Eric Dupont – Vera Molnar (1924) / Galerie La Ligne – Tania Mouraud (1942) / Galerie Rabouan Moussion / Galerie Claire Gastaud – Frédéric Pardo (1944–2005) / Galerie Hervé Loevenbruck* – Jean Raine (1927 – 1986) / Galerie Michel Descours* – Jean-Pierre Raynaud (1938) / Galerie Caroline Smulders* – Bernard Rancillac (1931) / Galerie Françoise Livinec – Roland Topor (1938 -1997) / Galerie Vallois – Yves Trémorin (1959) / Galerie des petits carreaux – Marie-Thérèse Vacossin (1929) / Galerie Wagner.

* expositions monographiques / Solo Shows

Du 05 au 08 avril 2018, Art Paris Art Fair

20 ans – Un regard sur la scène française 

Une sélection de 20 artistes 

pour les 20 ans d’Art Paris Art Fair,

Grand Palais, 3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris.

 

Oleg Kulik - Florence Cantier-Kramer - Galerie Rabouan Moussion Paris
Oleg Kulik – Florence Cantier-Kramer – Galerie Rabouan Moussion Paris

 

Mur de Christian Gonzenbach - Galerie C Neuchâtel (Suisse)
Mur de Christian Gonzenbach – Galerie C Neuchâtel (Suisse)

 

Lionel Sabatté - Augustin Rebetez - Galerie C Neuchâtel (Suisse)
Lionel Sabatté – Augustin Rebetez – Galerie C Neuchâtel (Suisse)

 

Jean-Pierre Raynaud - Galerie Caroline Smulders Paris
Jean-Pierre Raynaud – Galerie Caroline Smulders Paris

 

Boris Tellegen - Xavier Theunis - Backslah Paris
Boris Tellegen – Xavier Theunis – Backslah Paris

 

Hervé Di Rosa - AD Galerie Montpellier
Hervé Di Rosa – AD Galerie Montpellier

 

Galerie Rabouan Moussion Paris
Galerie Rabouan Moussion Paris

 

Zoulikha Bouabdellah - GVCC Galerie Casablanca (Maroc)
Zoulikha Bouabdellah – GVCC Galerie Casablanca (Maroc)

 

François Boisrond - Art To Be Gallery Lille
François Boisrond – Art To Be Gallery Lille

 

Frédéric Pardo - Galerie Loevenbruck Paris
Frédéric Pardo – Galerie Loevenbruck Paris

 

Emeric Chantier - Hom Nguyen - A2Z Art Gallery Paris Hong kong
Emeric Chantier – Hom Nguyen – A2Z Art Gallery Paris Hong kong

 

François Arnal - Sobering Galerie Paris
François Arnal – Sobering Galerie Paris

 

Vincent Corpet- Gérard Deschamps - Vincent Mauger - Benjamin Sabatier - Galerie Bertrand Grimont Paris
Vincent Corpet- Gérard Deschamps – Vincent Mauger – Benjamin Sabatier – Galerie Bertrand Grimont Paris

 

Léa Belooussovitch - Fu Site - Sebastian Wickeroth - Galerie Paris-Beijing
Léa Belooussovitch – Fu Site – Sebastian Wickeroth – Galerie Paris-Beijing

 

Gérard Deschamps - Vincent Mauger - Galerie Bertrand Grimont Paris
Gérard Deschamps – Vincent Mauger – Galerie Bertrand Grimont Paris

 

King Houndekpinkou - Bengt Lindström - Galerie Vallois Paris
King Houndekpinkou – Bengt Lindström – Galerie Vallois Paris

 

Coraline De Chiara - Progress Gallery Paris
Coraline De Chiara – Progress Gallery Paris

 

Coraline De Chiara - Mélanie Delattre-Vogt - Antoine Tarot - Progress Gallery Paris
Coraline De Chiara – Mélanie Delattre-Vogt – Antoine Tarot – Progress Gallery Paris

 

Suzanne Husky - Galerie Alain Gutharc Paris
Suzanne Husky – Galerie Alain Gutharc Paris

 

Marie Havel - H Gallery Paris
Marie Havel – H Gallery Paris

 

Mathieu Gafsou - Galerie Eric Mouchet Paris
Mathieu Gafsou – Galerie Eric Mouchet Paris

 

Galerie Odile Ouizeman
Galerie Odile Ouizeman

 

Bachelot-Caron - Helena Hauss - Scool Gallery Olivier Castaing Paris
Bachelot-Caron – Helena Hauss – Scool Gallery Olivier Castaing Paris

 

Nemanja Nikolic - Galerie Dix 9 Lacharmoise Paris
Nemanja Nikolic – Galerie Dix 9 Lacharmoise Paris

 

Baptiste Rabichon - Galerie Binome Paris
Baptiste Rabichon – Galerie Binome Paris

 

Tanc - Galerie Perahia Paris
Tanc – Galerie Perahia Paris

 

Laura Nillni - Galerie Victor Sfez
Laura Nillni – Galerie Victor Sfez

 

Blek Le Rat - Galerie Ange Basso Paris
Blek Le Rat – Galerie Ange Basso Paris

 

Alexandra Hedison - H Gallery Paris
Alexandra Hedison – H Gallery Paris

 

Li Baoxun - ON/Gallery Paris Pékin
Li Baoxun – ON/Gallery Paris Pékin

 

Dimitri Tsykalov - Galerie Rabouan Moussion Paris
Dimitri Tsykalov – Galerie Rabouan Moussion Paris

 

L'Atlas - Galerie Perahia Paris
L’Atlas – Galerie Perahia Paris

 

Tilt - Kolly Gallery Zürich (Suisse)
Tilt – Kolly Gallery Zürich (Suisse)

 

Brian Harte - GNYP Berlin
Brian Harte – GNYP Berlin

 

 

 

Lire tous les articles

 

Visuels tous droits réservés artistes et galeristes. Photos Valérie Toubas

 

 

ART PARIS ART FAIR – 20 ANS – UN REGARD SUR LA SCÈNE FRANÇAISE
4.8 (96.67%) 6 votes



0 Partages