PLATEFORME DE DIFFUSION DE L’ART CONTEMPORAIN

Focus sur des œuvres, entretiens, portraits d’artistes, comptes rendus d’expositions, une variété de formats qui favorise la rencontre du public avec les œuvres d’art contemporain et encourage la curiosité des lecteurs et des internautes.
Privilégiant les entretiens, l’action de point contemporain est axée sur la transmission de la parole de l’artiste auprès du public. Nous définissons notre rôle comme des sortes d’intercesseurs qui, par un échange privilégié avec un artiste, avec un commissaire ou un galeriste, acquièrent une certaine compréhension de l’œuvre et en transmettent les clés de lecture au public.

 

PORTRAITS / ENTRETIENS

[LIRE TOUS LES ARTICLES]


EN DIRECT DES EXPOSITIONS

[LIRE TOUS LES ARTICLES]


FLASH ACTU


FOCUS

Point contemporain s’intéresse aux œuvres, aux performances et aux installations qui ouvrent, par leurs questionnements, notre conscience sur le monde actuel.

[LIRE TOUS LES ARTICLES]


ÉDITIONS

Livres et multiples d’artistes, revues spécialisées, catalogues, livres d’art, sérigraphies, fanzines, parce qu’il existe de multiples manières de montrer des oeuvres d’art contemporain…

[LIRE TOUS LES ARTICLES]

 


ESPACES PUBLICS

Quand l’art contemporain investit l’espace public…
Le travail in situ est le seul qui puisse permettre de contourner, et de s’adapter à la fois et intelligemment aux contraintes inhérentes à chaque lieu (…), il peut dialoguer directement avec le passé, la mémoire, l’histoire du lieu (…), il ouvre le champ d’une possible transformation, du lieu justement.
 Daniel Buren, À force de descendre dans la rue, l’art finira t-il par y monter ? Paris Sens et Tonka, 2005

[LIRE TOUS LES ARTICLES]


CURIOSITÉS CONTEMPORAINES

APPRÉHENDER LE XXIE SIÈCLE À TRAVERS UN ŒIL CURIEUX

[LIRE TOUS LES ARTICLES]


PRATIQUES CRITIQUES

Aborder la Critique d’art comme un territoire expérimental, comme un chantier en perpétuel devenir, une exploration protéiforme… qui peut prendre la forme d’un texte, d’un journal, d’une série de pérégrinations, de rêveries, d’un échange épistolaire, un inventaire, … avec cette envie que se développent des formes hybrides, des associations transdisciplinaires et que se dessinent des perpectives nouvelles…

Parce que la critique d’art rend l’art vivant, parce qu’artistes, critiques, commissaires ne font bien souvent qu’un. Parce que les sectorisations ne rendent jamais compte d’un écosystème. Parce qu’au-delà des différenciations, nous ne faisons qu’un. Pratiques Critiques.