Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme

Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme

Quel est le point commun entre un chien empaillé, une montre, une carte postale ou un puzzle ? En plaçant sous cadre ces éléments apparemment disparates Nicolas Milhé nous plonge dans un univers de signes qui renvoient chaque visiteur à sa propre histoire. A y regarder de plus près, ces objets ont une identité forte, certains évoquant des faits d’actualités récents et dramatiques et induisent notre réflexion. Par un jeu de reflet ou de miroir, au fil de l’exposition, ces éléments entrent en relation les uns avec les autres, s’étayent, nous incitent à porter un regard nouveau sur la question de territoire au sens politique du terme. Sans faire de dénonciations explicites, Nicolas Milhé met en évidence avec beaucoup de subtilité les mécanismes de la politique des États à travers l’idée de souveraineté. S’il se réfère à plusieurs reprises à l’exemple de Lampedusa, il y a une volonté de sa part de porter sa réflexion, parfois avec ironie, sur les stratégies de communication des États et leur manière d’ “aménager le pessimisme”. Comme un enrichissement constant de sa réflexion et de son esthétique, ces oeuvres font écho à des travaux antérieurs (présence de l’animal empaillé, de dorure sur le verre des cadres…) et nous incitent à nous interroger sur la manière dont nous construisons notre propre compréhension du monde face à une accumulation de signes, de discours et d’éléments culturels et historiques.

Artiste : Nicolas Milhé, né en 1976 à Bordeaux, vit et travaille à Bordeaux et Paris, diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux (DNSEP)

nicolasmilhe.com

Exposition: L’Aménagement du pessimisme, du 10 avril au 06 juin 2015, galerie Samy Abraham, 43 rue Ramponeau 75020 Paris

samyabraham.com

Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L'Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme ©galerie Samy Abraham
Nicolas Milhé, L’Aménagement du pessimisme
Notez cet article



0 Partages