Auteur/autrice : Point contemporain

Martin MONCHICOURT, Les cloches

Martin MONCHICOURT, Les cloches

Les cloches – Installation in situ de Martin Monchicourt, du 13 juin au 22 juillet 2019, au K.A.B Le kiosque du square des Batignolles accueille un sujet : l’oranger. L’architecture de cet édifice créé une enveloppe de protection autour de l’arbre. Il est hors d’atteinte. Martin Monchicourt installe 

Hélène Néraud – La borne à Nogent-Le-Roi – Du 27 mai au 22 juin 2019

Hélène Néraud – La borne à Nogent-Le-Roi – Du 27 mai au 22 juin 2019

Hélène Néraud, Le bout du monde, 2019 – Grès émaillé, verre, miroirParvis sud de l’église Saint-Sulpice, rue des Grenets à Nogent-Le-Roi Dans ma pratique artistique, peinture, céramique et photographie sont intimement liées. Ma peinture est essentiellement présente dans un rapport à la volumétrie et se 

Anthony Bodin – La borne à Nogent-Le-Roi – Du 03 au 25 mai 2019

Anthony Bodin – La borne à Nogent-Le-Roi – Du 03 au 25 mai 2019

Anthony Bodin, La gamme (vert ancien, rose clair, jaune moutarde, turquoise clair), 2019Peinture glycérophtalique noire sur serviette de bain en coton150 x 100 cm chaqueParvis sud de l’église Saint-Sulpice, rue des Grenets à Nogent-Le-Roi Dans son travail, Anthony Bodin est engagé dans un processus (quasi) 

Antoine Medes – La borne à Pithiviers – Du 1er au 27 avril 2019

Antoine Medes – La borne à Pithiviers – Du 1er au 27 avril 2019

Au sol : Homoncules  2017-2019Série de céramiques, couvertures de déménagements, dimensions diversesAu mur de gauche à droite : Bouhou, 2019 Gesso et terre sur kraft, 225 x 120 cmTambouille, 2019 – Gesso et terre sur kraft, 225 x 199 cmSnif snouf, 2019 – Céramique, 9 x 36 x 50 cm Alchimie 

OCTO-VERSO – Paving Space

OCTO-VERSO – Paving Space

Une série de sculptures instrumentales de Raphaël Zarka vues par Maxime Verret Pour sa première exposition de 2019, Octo‑Verso à souhaité inviter Raphaël Zarka, l’artiste qui a inspiré l’exposition Inside O.U.T., donnant actuellement la parole aux skaters dans le forum du théâtre Le Quai à Angers. Si le 

« QUI SAIT COMBIEN DE FLEURS ONT DÛ TOMBER ? »

« QUI SAIT COMBIEN DE FLEURS ONT DÛ TOMBER ? »

Le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon a choisi d’honorer le travail de l’artiste Lionel Sabatté du 21 mars au 21 juin 2019 à travers un parcours artistique unique en son genre dans la ville de Lyon intitulé « Qui sait combien de fleurs ont dû tomber ? »

Paul BEVAN Zoopraxiscope from In Superposition : Ice and land

Paul BEVAN Zoopraxiscope from In Superposition : Ice and land

LE K.A.B Exposition du 4 au 28 avril 2019Vernissage le jeudi 4 avril à 18hdans le cadre du mois de la photo Off Installation de photographies in situ Zoopraxiscope from In Superposition : Ice and land (Iceland 2018)  présente des photographies de Paul Bevan traversant le paysage de Kirkjufell (Islande). 

Soto Labor, Hold On Tight – 22 mars 2019

Soto Labor, Hold On Tight – 22 mars 2019

Soto Labor porte son attention sur les conditions d’exercice du discours. Poète et performeur, sa recherche investit particulièrement les champs de l’écriture et de l’oralité ainsi que celui du geste.  Les formes qu’il produit invitent à regarder la présence silencieuse des corps marginaux et les 

Fanny Gicquel, aquaria times – 21 mars 2019

Fanny Gicquel, aquaria times – 21 mars 2019

A travers le médium de l’installation, de la sculpture et de la performance, Fanny Gicquel créait des situations qui mettent en jeu la perméabilité spatiale et corporelle entre les notions d’intimité et de public, d’intériorité et d’extériorité. Le point de basculement de l’un à l’autre 

Julien Gorgeart – La borne à Pithiviers – Du 09 au 30 mars 2019

Julien Gorgeart – La borne à Pithiviers – Du 09 au 30 mars 2019

Espace public – Julien Gorgeart investit l’espace d’exposition d’art contemporain La borne à Pithiviers du 09 au 30 mars 2019

Oscar Malessène – La borne à Olivet – Du 09 février au 04 mars 2019

Oscar Malessène – La borne à Olivet – Du 09 février au 04 mars 2019

283 rue du Général de Gaulle à Olivet Bird of The Cool  «  Il y a des peintures réalisées à plat, et que l’on montre ensuite verticalement  », écrivait l’artiste et commissaire Sylvain Sorgato au sujet de petites peintures sur bois de ma confection qu’il accrochait alors 

Yann Larmor, Douceur & Résistance – 20 mars 2019

Yann Larmor, Douceur & Résistance – 20 mars 2019

Mon travail de peinture se veut intuitif, généreux et abstrait. La peinture abstraite est un leitmotiv et une contrainte que j’embrasse avec plaisir et profusion. Les couleurs aussi sont généreuses, vives et souvent fluos, elles percutent la vision, presque agressives.

Charly Graviassy, Une oeuvre tirée au sort – 19 mars 2019

Charly Graviassy, Une oeuvre tirée au sort – 19 mars 2019

Qu’est-ce que cela veut dire, aujourd’hui, de se présenter aux autres sous cette appellation ? Je n’en sais trop rien. Ce que je souhaitais partager c’est une façon de se poser la question.

Christine Barbe – La borne à Olivet – Du 09 janvier au 02 février 2019

Christine Barbe – La borne à Olivet – Du 09 janvier au 02 février 2019

Installation de Christine Barbe dans La borne à Olivet : J’ai repris pour ce projet une imagerie d’une de mes peintures représentant une zone forestière marquée par le passage de l’homme.

Le collectif Uklukk, C’est le matin – 18 mars 2019

Le collectif Uklukk, C’est le matin – 18 mars 2019

C’est le matin toute la journée, on voudrait croire qu’on n’a jamais quitté le lit chaud douillet ou que l’on rentre finir la nuit à n’importe quelle heure du jour Sur cette place, on a laissé l’aube allumée dans un kiosque Les informations y sont 

LA BORNE

LA BORNE

La borne est une microarchitecture itinérante 
en région Centre - Val de Loire qui a pour ambition de mettre en contact le grand public avec l’art contemporain : de multiplier les rencontres, de surprendre le passant et d’offrir un large questionnement. Pour les artistes invités, c’est un lieu d’expression qu’ils peuvent investir.

Anouk Chardot, Salle d’attente – 16 mars 2019

Anouk Chardot, Salle d’attente – 16 mars 2019

Tout arrive par la peinture. C’est sur la surface de la toile que je construis des espaces vidés de présence humaine. L’humain a disparu au profit de sensations, d’émotions qui me traversent au quotidien et qui sont universelles. Entre reconnaissance et abstraction, l’espace oscille et 

Dounia Ismaïl, Doubler le mouvement des tapis roulants – 15 mars 2019

Dounia Ismaïl, Doubler le mouvement des tapis roulants – 15 mars 2019

Dounia Ismaïl sonde les interactions entre le réel et la fiction, où elle cherche le point de basculement d’une situation banale à l’avènement de la poésie et du merveilleux. Pour ses performances, vidéos ou installations, elle rejoue (avec des modifications, déplacements, augmentations) ces non- événements prélevés dans le 

Léa Hochmuth, Vivarium – 14 mars 2019

Léa Hochmuth, Vivarium – 14 mars 2019

Au sein de ma pratique, j’élabore un travail plutôt ouvert et poreux, à la fois pop et punk, jouant entre figuration et abstraction. Je considère avant tout le champ artistique comme un exutoire créatif. Dans un premier temps, mon travail s’avère essentiellement pictural (intérêt tout 

Vincent Michaël Vallet, 7 à la maison – 13 mars 2019

Vincent Michaël Vallet, 7 à la maison – 13 mars 2019

Dans ce lieu in-fréquenté, cette architecture oubliée, il faut offrir aux non – et possibles spectateurs des oeuvres qui ne le convoquent pas. Ils risquent, suivant leurs habitudes, de passer à côté sans même y prêter un regard. Ainsi dans ce petit kiosque aux sept 

Transitoire : Le kiosque

Transitoire : Le kiosque

Transitoire est un événement dédié à l’art. Une exposition qui s’intéresse aux espaces de passage. Neuf artistes investissent le kiosque avec chaque jour une nouvelle œuvre exposée. Commissariat : Anouk Chardot & Fanny GicquelTextes : Solange Dupé & Adélie Le GuenConception graphique : Zoé Lecossois 

ÉDOUARD SAUTAI

ÉDOUARD SAUTAI

Pour son exposition « CMJN H2O », à la Maréchalerie, centre d’art contemporain de Versailles, Édouard Sautai a composé une installation en prenant appui sur la grande baie vitrée du centre d’art. Des volets mobiles colorés devant un grand miroir d’eau produisent des variations de couleurs, qui 

EP7 – MATHIEU MERLET BRIAND – #NATURE

EP7 – MATHIEU MERLET BRIAND – #NATURE

#Nature, 2019, boucle video, 20min—Représentation de la « Nature » à travers le filtre Internet. « Ce flux infini d’informations est une réalité abstraite, faisant désormais partie intégrante de notre environnement quotidien, une « nouvelle nature » que je cherche à traduire dans mon travail. » Mathieu Merlet Briand Mathieu Merlet Briand s’interroge 

EP7 FAÇADE NUMÉRIQUE

EP7 FAÇADE NUMÉRIQUE

L’art numérique et digital au cœur du projet En plein coeur de Paris Rive Gauche, l’EP7 est un café culturel ainsi qu’un équipement multimédia communiquant pour le quartier et surtout proposé à l’expression des artistes démontrant la qualité et la vitalité de la création numérique. 

Le K.A.B

Le K.A.B

L’exposition présentée dans le kiosque prend en compte l’espace, l’architecture et la lumière, afin de créer un dialogue intime entre une œuvre contemporaine et un lieu « patrimonial ». L’installation concours à la réécriture de l’espace, réinventant le lieu et amenant le promeneur à avoir un nouveau 

À L’INTÉRIEUR CET ÉTÉ, EXPOSITION DE BAPTISTE RABICHON

À L’INTÉRIEUR CET ÉTÉ, EXPOSITION DE BAPTISTE RABICHON

Promenade photographique, rencontres dans un jardin Baptiste Rabichon compose avec diverses techniques photographiques, en mêlant la photographie analogique, des images numériques et des projections de différents objets de son quotidien. Ses photographies, entre collage et peinture, conduisent le spectateur à exercer son regard, à un 

Si par parking vous comprenez jardin

Si par parking vous comprenez jardin

Exposition de Nelson Pernisco : de la vie à l’intérieur de la galerie Nelson Pernisco porte son attention sur les espaces en friche et y trouve des matériaux de rebut, industriels pour les transformer et construire de nouvelles structures et espaces où une vie nouvelle 

OWEN COLE

OWEN COLE

Passé par le monde du chantier en tant qu’aide charpentier, Owen Cole a souvent réinvesti cette expérience dans son travail d’artiste. L’ancienne école d’art de Cherbourg, qu’il n’a fait qu’apercevoir dans les dernières années de son existence est pour lui un lieu parfaitement étranger. De 

CLÉMENT DAVOUT

CLÉMENT DAVOUT

À partir de photos prises pendant la démolition, Clément Davout a réalisé une série de peintures à l’huile sur bois qui réinterprètent les arrangements de formes, de matières et de couleurs révélées par les cadrages. Ces compositions, qui tendent à une forme d’abstraction géométrique ont 

TONY DURAND

TONY DURAND

• L’atelier roulant. «Parmi les objets glanés sur le chantier de démolition, il y avait une bicyclette, en piteux état. Celle-ci m’a semblé constituer un matériau de départ intéressant pour aborder les notions de fragilité et de mobilité. J’ai souhaité la sauver du rebut et 

ALEXANDRE BRAULT

ALEXANDRE BRAULT

«L’état fragmentaire, largement répandu dans les collections de musée concernant l’antiquité ou le Moyen Âge, constitue paradoxalement un gage d’authenticité. Dans un même temps, les lacunes ouvrent des perspectives à l’imagination de l’ensemble. Ici, les morceaux d’une mosaïque somme toute assez banale, acquièrent une fois 

AXEL JUMELIN

AXEL JUMELIN

Axel Jumelin s’intéresse aux accidents, aux volumes qui émergent des matériaux lors de la déconstruction. En les travaillant avec minutie, il fait émerger des paysages poétiques rappelant des landes arides, des sommets inatteignables ou une certaine forme d’urbanisme.     VOIR TOUS LES PROJETS E.S.B.A.C.O.

FABRICE GALLIS

FABRICE GALLIS

Artiste atypique et inclassable Fabrice Gallis a fait de l’expérience vivante et de l’exploration des marges le centre de sa pratique. Invité à réfléchir sur la notion d’école, il a tenté d’en découvrir le plus petit dénominateur commun. Le dispositif qu’il propose, constitué d’une table 

NELLY GLORIAN

NELLY GLORIAN

Le chantier semble évoquer deux axes majeurs de réflexion, un biais relatif à la construction et à la destruction et un autre biais plus scientifique. Ainsi, d’une part, les matériaux qui constituaient l’ossature du bâtiment comportant de nombreux éléments en série, Nelly Glorian proposera un 

DUO : ALEXANDRE BRAULT – NELLY GLORIAN

DUO : ALEXANDRE BRAULT – NELLY GLORIAN

Parmi les décombres, les ouvriers ont isolé un certain nombre de pierres remarquables (pierres de Valognes ; granite ; Schiste bleu). Encore courantes dans les constructions de la région à l’époque (dernier quart du XIXème siècle), elles n’ont pas été déterminantes dans la reconnaissance de 

E.S.B.A.C.O. – ACTION DU 04 MAI 2018

E.S.B.A.C.O. – ACTION DU 04 MAI 2018

L’association Les Chantiers, créée en 2018 par de jeunes artistes, se propose d’intégrer une vision artistique au sein des programmes liés à l’urbanisme d’une ville. En réagissant aux événements impactant l’échelle urbaine, ils espèrent intégrer la figure de l’artiste au coeur même de la ville. 

E.S.B.A.C.O. D’après une histoire vraie

E.S.B.A.C.O. D’après une histoire vraie

L’acronyme E.S.B.A.C.O. pourrait rappeler l’une ou l’autre de ces grandes entreprises, fleurons de l’industrie française. C’est pourtant une toute autre activité qui prospéra de 1976 à 2011 dans les murs de l’ancien couvent de l’avenue de Paris, celle d’une école d’art. Mais là où s’élevait, il 

JULIA GAULT [ENTRETIEN]

JULIA GAULT [ENTRETIEN]

Les notions d’équilibre, de force et de fragilité guident les créations de Julia Gault. Ses œuvres renvoient à la puissance des phénomènes naturels et portent en elles la possibilité d’un basculement, d’un effondrement. Pour son exposition personnelle « Onde de submersion » à  l’Espace d’Art Contemporain Camille 

ALICE HAURET LABARTHE [PORTRAIT]

ALICE HAURET LABARTHE [PORTRAIT]

Dans un temps long et étiré, l’huile sèche et se cristallise, parfois au gré du vent et de l’air, dans une sorte de chaos contrôlé. Par couches successives, les signes se démultiplient et surchargent le support. Les traces et la mémoire de la peinture forgent 

Gypsothèque, Monkeybird : un univers riche en symboles et références

Gypsothèque, Monkeybird : un univers riche en symboles et références

« Gypsothèque » annonce une collection d’objets mystérieux et invite à remonter dans le temps. La H gallery accueille le collectif Monkeybird à dévoiler un ensemble de nouvelles œuvres, teintées de récits et de mythes. Streetartistes et muralistes, ce collectif a choisi un nom pour évoquer de 

TRIPPLE DRIBBLE – ART ET SPORT

TRIPPLE DRIBBLE – ART ET SPORT

Un projet de Julia Borderie avec la collaboration de Cécile Bouffard “Tripple Dribble” est une performance née d’une collaboration entre artistes et basketteur.e.s pour explorer, au sein même du jeu, une communication entre les deux disciplines. En établissant de nouvelles règles et dans une répercussion en continu, 

BAPTISTE CÉSAR, LE RÂ D’Ô PARISIS

BAPTISTE CÉSAR, LE RÂ D’Ô PARISIS

« Le principe de ma démarche est de travailler à travers le territoire dans lequel j’évolue en utilisant les outils qui sont à ma disposition et en m’adaptant au contexte. » Baptiste César   Baptiste César développe en réponse à chaque invitation qui lui est 

ZEVS, Eiffel Phoenix

ZEVS, Eiffel Phoenix

Lorsque la nuit tombe le soir du 6 octobre, les lumières de la tour Eiffel suivent à minuit. Cette nuit, la tour est allumée pour être éteinte. Selon les diktats de l’artiste ZEVS, les lumières de la tour qui scintillent sur les toits de Paris 

DÉVIATION, Espace Périphérique de la Villette

DÉVIATION, Espace Périphérique de la Villette

Clara Borgen, Alexandra Pradier, Simon Termignon, Thomas Vergne et CZSC sur une proposition d’AUGURI CURATING / Sarah Ben Hamida & Lisa Eymet À quelques mètres du tramway et à la limite entre Paris et sa banlieue, cinq artistes ont été invités à créer une déviation 

RÉCITS DE SQUARES

RÉCITS DE SQUARES

 L’espace public se définit par ceux qui y vivent. Les récits personnels et collectifs fondent les limites et la définition des lieux, paysages urbains. Et les habitants fabriquent l’identité de leur quartier. Dans les parcs, jardins, cours, squares, lieux de passage, d’arrêt, de vie se 

WILL RYMAN

WILL RYMAN

Festival 100 % Parc de La Villette   « Mon travail de création trouve ses origines dans cet état de pensée qui se situe avant la conscience. Je réfléchis le moins possible à ce que je suis en train de faire avec cette particularité pour 

Les Résidus du vide par Ben Jack Nash

Les Résidus du vide par Ben Jack Nash

‘Les Résidus du vide’ est une installation artistique ambitieuse et à grande échelle créée par l’artiste Ben Jack Nash. Ce projet fait l’objet d’une commande du Consistoire israélite du Bas-Rhin. Durant près d’un millénaire, l’Alsace a été l’épicentre de la vie juive d’où a émergé la 

Annecy Paysages, une ballade d’art en ville

Annecy Paysages, une ballade d’art en ville

Ah, Annecy, son lac, sa vieille ville, son château… et ses œuvres d’art en plein air ! Pour la première édition du festival Annecy Paysage, Bonlieu Scène Nationale d’Annecy et ses partenaires créent un parcours de 23 œuvres dans l’espace public. Devant l’imposant bâtiment à la 

La Colline, Appelle-moi Papa, la Cantine du Voyage, le Voyage à Nantes 2018

La Colline, Appelle-moi Papa, la Cantine du Voyage, le Voyage à Nantes 2018

« Et bah moi hier, j’ai joué sur une oeuvre d’art ! » Léo, 8 ans  Depuis 2012, le playground est un thème récurrent du Voyage à Nantes qui permet de découvrir l’art d’une manière ludique (Arbre à Basket, Ping pong Park, Feydball…). Cette année, les équipes du 

« Plant Form – Mauvaises herbes & Paysage urbain »

« Plant Form – Mauvaises herbes & Paysage urbain »

Sirine Ammar, Standard, 2017. Courtesy artiste Sirine Ammar et Morgane Porcheron sont deux artistes tout juste diplômées des Beaux-arts de Paris et montent aujourd’hui leur troisième exposition en tant qu’artistes et commissaires d’exposition.  Le projet qu’elles portent cette année s’appelle « Plant Form – Mauvaises herbes & Paysage 

JR, AMOR FATI, au J1, Marseille

JR, AMOR FATI, au J1, Marseille

Installation de JR dans le cadre de MP2018, QUEL AMOUR ! La nouvelle installation de JR à Marseille est une invitation à parcourir un réseau de passerelles surplombant un bassin de 1400 mètres carrés. Le visiteur plongé dans la pénombre se déplace à travers le 

L’ATLAS

L’ATLAS

L’Atlas, performance Place du Palais Royal, Paris, 2011 avec le soutien du Musée en Herbe, Paris et de la Galerie Lebenson, Paris. Tous droits réservés artiste. PORTRAIT D’ARTISTE / L’Atlas L’appropriation de la ville par un graffeur est méthodique. La cartographie de ses interventions renvoie 

OCTO-VERSO – Facteur, Éditions Fragmentés par le Studio Paranomen

OCTO-VERSO – Facteur, Éditions Fragmentés par le Studio Paranomen

Pour cette première exposition, Octo-Verso accueille les Nantais du Studio Paranomen : diplômés de l’ESAD TALM Site d’Angers en 2013, les deux membres du Studio Paranomen cultivent une pratique qui tend à gommer la distinction parfois opérée entre art et design en associant toutes sortes 

OCTO-VERSO

OCTO-VERSO

Lieu d’exposition dans le kiosque à journaux de la Place du Ralliement à Angers Octo-Verso est un nouveau projet d’espace d’exposition temporaire à Angers entrepris par Arthur Chiron et Charles Dubois, deux anciens étudiants de l’ESAD TALM Site d’Angers (Ecole Supérieure d’Art et de Design) 

Alex Chevalier, Situations

Alex Chevalier, Situations

UN CORPS URBAIN, PAR ALEX CHEVALIER Développant une pratique au travers de laquelle il multiplie les allers-retours entre espace public, espace quotidien et espace de monstration, Alex Chevalier porte un intérêt particulier aux questions de picturalité, de dessin et de langage. En quête d’une certaine ascèse visuelle, 

Ella et Pitr

Ella et Pitr

Ella & Pitr se sont rencontrés alors qu’ils collaient chacun de leur côté sur les murs de Saint-Etienne et ne se sont plus jamais quittés. Couple à la vie comme à l’atelier, ils donnent à leurs dessins le charme d’une complicité créatrice et transforment les 

Caroline Schattling Villeval, Chi Chi Chi, Biquini Wax Eps, Mexico juillet 2017

Caroline Schattling Villeval, Chi Chi Chi, Biquini Wax Eps, Mexico juillet 2017

« Qu’il s’agisse de matériaux nobles ou désuets, j’aime que persiste l’idée de faux, de carton-pâte propre au décor pour qu’émergent des formes qui viennent submerger l’espace. » Caroline Schattling Villeval réalise des moulages en plâtre et silicone qui matérialisent des images parfois absurdes. Cocasses quand le fessier 

Sarah Trouche, « First », Pont Notre-Dame, Paris

Sarah Trouche, « First », Pont Notre-Dame, Paris

C’est à 18 ans que Sarah Trouche réalise sa première performance, un saut dans le vide, nue, depuis le Pont de Notre-Dame. Pour cette jeune fille du Médoc, tout juste sortie d’un internat de jeunes filles, ce geste est pensé comme une action en faveur