Vu à Rennes – Ateliers de Rennes, Glissements et rythme 

Vu à Rennes – Ateliers de Rennes, Glissements et rythme 

Pour sa dixième édition, la biennale de Rennes compose une partition en dissonance mineure. 

« Nous n’avions pas envie d’annoncer une thématique » pose d’emblée Céline Kopp, co-commissaire avec Etienne Bernard de ces Ateliers de Rennes. «  Nous voulions naviguer entre différents mondes, avec un effet de tonalités et de rythmes qui est présent dès le titre » continue-t-elle. Dans «  A Cris Ouvert », le titre de la manifestation, on entend aussi « crises » et « vers ». Une polysémie et une tentation vers le glissement palpable dans les 10 lieux du parcours.

 

Chacun a son ambiance : colorée et taquine à la Halle de la Courrouze (seul lieu qui n’est pas dédié à l’art le reste de l’année), lumineuse puis sombre au FRAC Bretagne, enveloppante à la Galerie Art & Essai… En tout, 31 artistes de 13 pays sont représentés, dans des médiums qui vont de la peinture à la performance en passant par la sculpture et la vidéo.

 

 

Basim Magdy - The Many Colors of the Sky Radiate Forgetfulness, 2018 (Vue d’exposition, FRAC Bretagne). Photo Aurélien Mole
Basim Magdy – The Many Colors of the Sky Radiate Forgetfulness, 2018 (Vue d’exposition, FRAC Bretagne). Photo Aurélien Mole

 

Pas de thématique, pas de fil conducteur. Mais une multitude de pistes qui s’enchevêtrent pour créer une tapisserie contemporaine du refus (rebus) et de l’alternatif (communautaire). Les questions de genre, de post-colonialisme, d’environnement sont autant de notes qui reviennent animer le parcours. A chacun de choisir sa mélodie.

Au jeu de piste, je pioche la vidéo, qui crée un chemin caché au fil des lieux. « Pause » méritée après le tour en ville ou dans les salles des musées, les vidéos long format présentées instillent aussi une touche d’humour bienvenue. Dans «  Who wants to be my horse? » (Halle de la Courrouze) Julie Bena crée une ode camp à la sexualité féminine, tandis que Meriem Bennani met en scène façon soap opera fauché la confrontation entre deux chanteuses d’aïta avec « Siham et Afida » (La Criée Centre d’art contemporain). Dans une salle blanche étrangement accueillante se déploient les douze épisodes de « Revisiting Genesis », où l’artiste londonienne Oreet Ashery nous invite dans un monde où notre mémoire post-mortem sera digitale ou ne sera pas (Musée des Beaux Arts).

 

Meriem Bennani - Siham & Hafida, 2018 (Vue d’exposition, La Criée Centre d’Art Contemporain). Photo Aurélien Mole
Meriem Bennani – Siham & Hafida, 2018 (Vue d’exposition, La Criée Centre d’Art Contemporain). Photo Aurélien Mole

 

Lancés et financés en grande partie par Art Norac, association pour le mécénat du groupe Norac (acteur majeur de l’agroalimentaire français, qui possède entre autres les marques Daunat et Whaou !), les Ateliers de Rennes ont depuis leur origine mis l’accent sur les liens entre l’art et l’économie. Elle est ici comprise au sens (très) large pour inclure le domestique, l’écologie, le social. Le monde de l’entreprise, du travail ou de la finance, si l’on excepte l’excellent film de Virgile Fraisse « SEA-ME-WE 3 », est absent.

Terminons avec la citation de Jack Halberstam qui rythme le plan des Ateliers, selon un projet graphique de Jean-Marc Ballée : « Ca se termine avec de l’amour, du l’échange, de la sociabilité. Ca finit comme ça commence, en mouvement, entre des modes variés d’être et d’appartenance, et en route vers de nouvelles économies du don, du prendre et de l’être avec (…) ».

Tout est dans le point de suspension : les Ateliers s’y loveront-ils ?

Texte Renée Zachariou © Point contemporain

 

 

Vue d’exposition, Musée des Beaux Arts. Photo Aurélien Mole
Vue d’exposition, Musée des Beaux Arts. Photo Aurélien Mole

 

 

Visuel de présentation : Biennale de Rennes, Vue d’exposition, Halle de la Courrouze. Photo Aurélien Mole

 

Pauline Boudry / Renate Lorenz, I WANT Biennale Rennes
Pauline Boudry / Renate Lorenz, I WANT
Exposition du 28 septembre au 1er décembre 2018
Exposition présentée dans le cadre des Ateliers de Rennes – Biennale d’art contemporain
Commissariat général : Céline Kopp et Étienne Bernard
Commissaire d’exposition associé : 40mcube
48, avenue Sergent Maginot
35000 Rennes

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Halle de la Courrouze
Biennale de Rennes 2018 – Halle de la Courrouze – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Frac Bretagne - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Frac Bretagne – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Frac Bretagne - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Frac Bretagne – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Frac Bretagne - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Frac Bretagne – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Frac Bretagne - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Frac Bretagne – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Galerie Art et essais - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Galerie Art et essais – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Galerie Art et essais - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Galerie Art et essais – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Galerie Art et essais - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Galerie Art et essais – Photo Aurélien Mole

 

Biennale de Rennes 2018 - Galerie Art et essais - Photo Aurélien Mole
Biennale de Rennes 2018 – Galerie Art et essais – Photo Aurélien Mole

 

Vu à Rennes – Ateliers de Rennes, Glissements et rythme 
5 (100%) 4 votes



0 Partages