Étiquette : art contemporain dans espace public

NADIA RUSSELL KISSOON, DEVENIRS-MONDES ET MACHINES DE CARE

NADIA RUSSELL KISSOON, DEVENIRS-MONDES ET MACHINES DE CARE

FOCUS / « Devenirs-mondes et machines de care »
Performance filmée de Nadia Russell Kissoon
le 22 avril 2020
12min36
Images et montage : Maurine Lamotte

Anthony Bodin – La borne à Nogent-Le-Roi – Du 03 au 25 mai 2019

Anthony Bodin – La borne à Nogent-Le-Roi – Du 03 au 25 mai 2019

Anthony Bodin, La gamme (vert ancien, rose clair, jaune moutarde, turquoise clair), 2019Peinture glycérophtalique noire sur serviette de bain en coton150 x 100 cm chaqueParvis sud de l’église Saint-Sulpice, rue des Grenets à Nogent-Le-Roi Dans son travail, Anthony Bodin est engagé dans un processus (quasi) 

— Arzhel Prioul alias Mardinoir STOCKAGE EXCEPTIONNEL [Exceptional Storage]

— Arzhel Prioul alias Mardinoir STOCKAGE EXCEPTIONNEL [Exceptional Storage]

Arzhel Prioulalias Mardinoir,Post-Posters. 23.03.2019. Rue de l’Hôpital, Strasbourg STOCKAGE EXCEPTIONNEL [Exceptional Storage] Arzhel Prioulalias Mardinoir StrasbourgÉditions Carton-pâteISBN 979-10-95982-21-0February 2019 FRA1, Single-sided, 3 p.Black plotter printon neon yellow 80g/m2 paper12 €/ex.464 Ko VOIR LES INTERVENTIONS DE POST-POSTERS

SAGA, Vol.1

SAGA, Vol.1

Exposition des artistes Lana Duval & Léo Landreau
Samedi 9 Mars 2019 – 15h-19h
Dans une Opel Meriva Bleue, Rue de la Bonne, 75018 PARIS

Fanny Gicquel, aquaria times – 21 mars 2019

Fanny Gicquel, aquaria times – 21 mars 2019

A travers le médium de l’installation, de la sculpture et de la performance, Fanny Gicquel créait des situations qui mettent en jeu la perméabilité spatiale et corporelle entre les notions d’intimité et de public, d’intériorité et d’extériorité. Le point de basculement de l’un à l’autre 

Christine Barbe – La borne à Olivet – Du 09 janvier au 02 février 2019

Christine Barbe – La borne à Olivet – Du 09 janvier au 02 février 2019

Installation de Christine Barbe dans La borne à Olivet : J’ai repris pour ce projet une imagerie d’une de mes peintures représentant une zone forestière marquée par le passage de l’homme.

Anouk Chardot, Salle d’attente – 16 mars 2019

Anouk Chardot, Salle d’attente – 16 mars 2019

Tout arrive par la peinture. C’est sur la surface de la toile que je construis des espaces vidés de présence humaine. L’humain a disparu au profit de sensations, d’émotions qui me traversent au quotidien et qui sont universelles. Entre reconnaissance et abstraction, l’espace oscille et