REVUE Point contemporain

REVUE Point contemporain

Trimestrielle, évolutive, représentant notre identité, la revue Point contemporain répond à la même exigence qui nous anime de montrer le meilleur de l’art contemporain avec cette volonté de placer au coeur de notre action l’œuvre d’art et la parole de l’artiste.

Auto-éditée, de belle facture et d’un format de 28 pages, la revue Point contemporain, tout en faisant référence au site par son graphisme épuré, propose des textes inédits.

Dans un esprit plus qualitatif que quantitatif, seuls 500 exemplaires sont imprimés pour chaque numéro !
Ils feront le bonheur des amateurs d’art contemporain et collectionneurs qui souhaitent suivre les artistes dont ils apprécient la démarche et les oeuvres ainsi que les galeries dont ils suivent la programmation.

Votre achat est pour nous un soutien qui nous permettra de rendre pérenne cette aventure que nous voulons collective avec les artistes et les professionnels du monde de l’art.

Une revue à collectionner qui saura éveiller votre curiosité.


ACTUELLEMENT

Revue Point contemporain #5 - Juin-Juillet-Aoüt 2017
#5 – Juin – Juillet – Août 2017

 

Revue auto-éditée.
Tirage limité à 500 exemplaires.

Format A4 – 28 pages couleurs – Brochée

Juin – Juillet – Août 2017

Au sommaire :
Tomek Jarolim, Anne-Charlotte Finel, Marcus Kreiss, Jean-Baptiste Janisset, Florent Groc, Antoine Carbonne, Nicolas Puyjalon, Jean-Jacques Le Berre, Paris-Cotonou-Paris, François Maurin, Fondation Fiminco, Salo, Salon du dessin érotique

Ce cinquième numéro de la Revue Point contemporain est une invitation à une immersion totale, dynamique et même déroutante dans une succession d’expériences visuelles. Il y est question d’excitations intellectuelles, sexuelles, rétiniennes…, toutes empreintes de sensualité et de poésie où le corps est happé par l’œuvre, s’y inscrit et parfois en devient lui-même le support.

Des video painting de Marcus Kreiss aux projections de Tomek Jarolim, des peintures de Florent Groc à celles d’Antoine Carbonne aux accents post surréalistes, des constructions chancelantes de Nicolas Puyjalon aux Passagers de François Maurin, les œuvres s’animent, résistent au concret, au rationnel comme celles de Jean-Baptiste Janisset ou Anne-Charlotte Finel, au pérenne et intègrent le spectateur dans un processus de perception toujours mouvant. Elles nous permettent de revendiquer une alternative à notre soumission, nous donnent une meilleure compréhension des mécaniques qui nous gouvernent, et sont une forme de résistance face à l’abrutissement organisé et généralisé dû à un abandon de toute politique culturelle.

Délaissons nos repères pour entrer dans ceux de l’œuvre, pour prouver qu’il existe une nouvelle strate dans le réel et que grâce à elle il est possible d’exiger de manière impérieuse en reprenant les mots de Georges Autard, « Paradise Now » !

 


Derniers numéros


OFFRE SPECIALE ABONNEMENT

Frais de ports offerts !

Je m’abonne !

 


INSTAGRAM #pointcontemporain


English English French French Italian Italian