[FOCUS] Alfredo Coloma, Modern Problems

[FOCUS] Alfredo Coloma, Modern Problems

Rencontre avec Alfredo Coloma, artiste passionné par la philosophie analytique de Theodor Adorno à Ludwig Wittgenstein, qui nous présente ses travaux photographiques Modern Problems.

Oeuvre : Skateboard Unicorn, Skateboard et cornet à glace (moitié)

Artiste : Alfredo Coloma, vit et travaille à Arles. Actuellement étudiant en 3ème année à ENSP d’Arles.

« Ce qui me paraissait drôle c’était de rajouter le mot moderne puisqu’on a dépassé cette notion de modernité et de post modernité, revenir à cette notion de modernisme que l’on retrouve chez Adorno qui va à l’encontre de la notion elle même. »Alfredo Coloma

À travers Modern Problems, Alfredo Coloma questionne l’intérêt et le sérieux de l’image photographique classique qui « donne à voir », l’image pour l’image. Le caractère drolatique des situations mises en scène participe au rejet de la sacralisation du document photographique autour des thèmes surexploités de l’exotisme, de la mémoire, de l’exhaustivité ou de la nouveauté.

Avec Modern Problems, l’intention est de revenir au plus près du réel par l’utilisation d’objets du quotidien. La fantaisie est omniprésente dans ces travaux et permet à l’artiste, loin de toute transcendance ou de vision métaphysique qui l’éloignerait de l’objet, de « s’engager avec les choses avec lesquelles je vis ». Modern Problems est la présentation d’une succession d’actions avec les objets de son environnement immédiat.
Ainsi, aux éléments du mobilier domestique ou extérieur, détritus et encombrants, s’ajoute par exemple la présence récurrente du skateboard qui renvoie à la notion de liberté et d’appropriation de l’espace urbain(1). Des actions qui entrent en résonance avec les légendes qui les accompagnent. L’idée est « parfois de contredire mes images avec des objets ou d’ajouter un sens » : Unicorn SkateboardDouble Double Handle, Composition avec Écran et Poteaux,… Une interaction entre image et texte qui est essentielle à la compréhension de l’œuvre car en soi « la qualité formelle de l’image, son esthétique, sa beauté plastique n’ont aucun d’intérêt ». Et c’est dans ce rapport conflictuel entre les deux que toute la pertinence de l’acte de photographier apparaît.

(1) Raphaël Zarka, Chronologie lacunaire du skateboard 1779-2009, éd. B42, 2009

Pour en savoir plus :

alnfredo.tumblr.com
ensp-arles.fr

Expositions récentes :
Work In Progress 2015, exposition collective des étudiants de l’ENSP d’Arles à l’occasion des Rencontres photographiques d’Arles, juillet 2015, église Saint Julien, Arles.
Bolivia no existe, Exposition collective à CuatroH, novembre 2014, Brooklyn, New York sous le commissariat d’Andrés Pereira Paz.
Work in Progress 2014, La Part des anges, exposition collective des étudiants de l’ENSP d’Arles à l’occasion des Rencontres photographiques d’Arles, juillet 2014, Arles sous le commissariat de Pierre-Yves Brest.

Alfredo Coloma, Modern Problems, 2014
Alfredo Coloma, Modern Problems, 2014
Alfredo Coloma, Modern Problems, 2014
Alfredo Coloma, Modern Problems, 2014
Alfredo Coloma, Double Double Handle, 2014
Alfredo Coloma, Double Double Handle, 2014

Vous aimerez aussi



English English French French Italian Italian