Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanGreekItalianSpanish

Revue d'art contemporain

[ENTRETIEN] Nicolas Veidig-Favarel fondateur de Double V Gallery

[ENTRETIEN] Nicolas Veidig-Favarel fondateur de Double V Gallery

Située au coeur du quartier des antiquaires à Marseille, la galerie Double V a ouvert ses portes le 19 décembre dernier.

Quelques semaines avant, c’est au milieu des outils de chantier, des pots de peinture et autres échafaudages mais dans un espace qui révèle déjà tout son caractère que nous avons rencontré son fondateur Nicolas Veidig-Favarel.

Un jeune professionnel du monde de l’art que nous avions plusieurs fois croisé sur le circuit de l’art contemporain tant à Paris qu’à Marseille, tant en galerie que comme intervenant sur des foires comme Art-o-Rama, Asia Now ou Jeune Création. Dans une ville en plein essor culturel et qui accueillera Manifesta en 2020, il a décidé de prendre la direction de son propre lieu et de s’engager dans une aventure qu’il a inauguré il y a tout juste un mois par l’exposition collective MEMENTO, rassemblant les oeuvres de Sabrina Belouaar, Jeanne Berbinau Aubry, Guillaume Delleuse, Florent Groc, Victor Guti, Ugo Schiavi et Romain Vicari.

À quel moment de ton parcours personnel as-tu décidé d’ouvrir ta galerie ?

Dès mes premières expériences en galerie à Marseille, j’ai eu comme un déclic.

Au moment de monter le premier solo de l’artiste barcelonais Pau Sampera, puis un group show regroupant le travail de Tomek, SAEIO, Mosa ou encore Germes Gang, j’ai compris qu’un jour, moi aussi, je mettrai un espace à disposition des artistes.

Cela fait longtemps que je porte en moi l’envie de mettre en lumière la création, de proposer des instants de partage et d’émotion… Alors quand j’ai eu l’opportunité de me lancer avec mon associée Véronique Favier, nous n’avons pas hésité.

Ton lieu se situe dans le quartier historique des antiquaires… quelle histoire veux-tu toi y raconter ?

Raconter des tas d’histoires pour en écrire une :
Celle d’un acteur engagé pour faire rayonner sa ville grâce la création contemporaine, en poursuivant le travail accompli par ses prédécesseurs : Roger Pailhas, Art-O-Rama, Didier Gourvennec-Ogor ou Arnaud Deschin…

Celle d’une galerie qui arrive à rassembler les publics autour de propositions ambitieuses, en suscitant leurs premiers achats à de néo collectionneurs, tout en présentant des expositions à la hauteur de l’exigence des plus avertis.

Quelle sera la ligne directrice de la galerie ? Son organisation et son calendrier ? Présenteras-tu des éditions d’artistes, de l’édition ?

Double V présentera entre 5 et 6 expositions par an dans un équilibre entre exposition collective et solo show, jeune création et artistes plus confirmés.

Des Projets Off (PAC Marseille 2017…) et Hors les Murs viendront rythmer cette programmation.

L’édition est un médium précieux à nos yeux. Un espace lui est dédié à la galerie. Nous aimerions y présenter des ouvrages que le public pourrait difficilement trouver ailleurs. Nous invitons ainsi les artistes et éditeurs indépendants à venir y présenter leurs publications. De même, la production de catalogues d’exposition fait partie de nos éminents objectifs. Ne pouvant pas en éditer à tous les coups, nous envisageons d’initier la création d’un fanzine pour chacune de nos expositions et projets spécifiques.

Penses-tu t’associer au réseau Marseille expos et au calendrier des événements qui ponctuent la vie artistique de la ville ?

Oui car le réseau Marseille Expos opère un relai d’information capital sur l’actualité artistique locale. Sa zone d’action s’étend peu à peu et c’est une excellente nouvelle car pour faire rayonner le sud, il faut considérer notre territoire au sens régional d’Avignon jusqu’à Monaco, en passant par Arles, Aix, Marseille et Hyères…

Le Printemps de l’Art Contemporain fêtera cette année ses 10 ans, et bien que ne faisant pas encore partie du réseau, nous trouverons un moyen d’y participer.

Quelle touche particulière souhaites-tu apporter dans le panorama de l’art contemporain marseillais ?

Notre défi est de tisser des lien entre les collines : celles du Cour Julien et du Roucas Blanc… Nous voulons réunir tous les publics éclairés en se positionnant comme un espace singulier, où les médiums, les générations et les notoriétés diverses se rencontrent.

Texte Point contemporain © 2017

 

Pour en savoir plus sur le lieu :

Pour en savoir plus sur l’exposition :
[AGENDA] 19.12→01.01 – MEMENTO – Exposition inaugurale – Double V Gallery – Marseille

Visuel de présentation : Eric Foucher

 

 

À lire aussi