EnglishFrançaisItaliano

Revue d'art contemporain

[EN DIRECT] Anne-Marie Filaire, Zone de sécurité temporaire, MUCEM Marseille

[EN DIRECT] Anne-Marie Filaire, Zone de sécurité temporaire, MUCEM Marseille

De l’autre côté de la Méditerranée. Les images manquantes d’Anne-Marie Filaire.

Au mois de mars, le MuCEM de Marseille, annonce un nouveau et intéressant programme sur la Méditerranée et ses enjeux, inauguré par la photographe française Anne-Marie Filaire.

L’exposition Zone de sécurité temporaire, commissionné par Fannie Escaulen, sera ouverte au public jusqu’au 29 mai 2017.

Au Musée des civilisations de L’Europe et de la Méditerranée de Marseille, MUCEM, les salles du bâtiment George Henri Rivière, au Fort Saint-Jean, nous invitent à retracer le long et dense travail qu’Anne-Marie Filaire (Chamalières, 1961) a réalisé  en Israël et en Palestine de 1999 à 2007. À ce corpus, d’autres photographies prises après la guerre qui a vu le Liban s’opposer à Israël en 2006 s’ajoutent, ainsi qu’une série de 2014 sur la frontière entre Jordanie et Syrie et des images sur les zones de sécurité temporaire en Érythrée et au Yémen.

Ceux qui ne connaissent pas le parcours d’Anne-Marie Filaire, pourraient penser qu’il s’agit d’une exposition qui narre les atrocités des sociétés contemporaines, comme certains reportages de guerre signés World Press Photo, où « la douleur des autres » est un spectacle en cours. Les mémoires en noir et blanc, accumulées par la photographe dans tous ses voyages d’aller-retour, se situent dans un moment postérieur qui ne coïncide pas avec le chaos médiatique envahissant quotidiennement nos foyers. Comme elle-même affirme : « J’évolue parfois sur le même terrain que les médias – des zones en situation de guerre – mais je ne travaille pas dans le même temps : je m’installe dans la durée alors que les journalistes relaient l’information de façon immédiate. Je n’ai pas d’obligation de restitution. ».

Il n’y a pas de corps violentés, amputées, visages souffrants, au contraire ce qui est plus présent dans ses images est l’absence, le vide, un silence qui laisse percevoir les traces imprimées par l’Histoire dans le paysage, une fois traversé. Un paysage qui ne laisse pas le temps à la contemplation, mais qui est immortalisé dans sa dimension politique : des zones de frontière, frappées par « des guerres identitaires, territoriales et économiques interminables », dont, à l’arrivée d’Anne-Marie Filaire, restent seulement les traces, immobiles et tout le reste disparaît.

Il reste à nous demander : 
Quel est le rôle de ces images manquantes, de ces paysages invisibles?

Texte de Roberta Garieri pour Point contemporain © 2017

Visuel de présentation : Anne Marie Filaire. Zone de sécurité temporaire – Mars 2017 – Mucem © Mucem – François Deladerrière

 

Anne-Marie FILAIRE Gaza, Palestine – juillet 1999 Photo © Anne-Marie Filaire
Anne-Marie FILAIRE Gaza, Palestine – juillet 1999 Photo © Anne-Marie Filaire

 

Anne-Marie FILAIRE Dahiyeh, Beyrouth, Liban – septembre 2006 Photo © Anne-Marie Filaire
Anne-Marie FILAIRE Dahiyeh, Beyrouth, Liban – septembre 2006 Photo © Anne-Marie Filaire

 

Anne-Marie FILAIRE Zone de sécurité temporaire, désert du Danakil, Erythrée – novembre 2001 Photo © Anne-Marie Filaire
Anne-Marie FILAIRE Zone de sécurité temporaire, désert du Danakil, Erythrée – novembre 2001
Photo © Anne-Marie Filaire

 

Anne-Marie FILAIRE Sanaa, Yémen – novembre 2001 Photo © Anne-Marie Filaire
Anne-Marie FILAIRE Sanaa, Yémen – novembre 2001 Photo © Anne-Marie Filaire

 

Anne-Marie FILAIRE est née en 1961 à Chamalières. 
Vit et travaille à Paris.
Son travail photographique se situe particulièrement dans les zones dites frontières au Moyen Orient, Extrême Orient, au Maghreb ainsi qu’en Europe.
Régions : Israël, Palestine, Cambodge, Vietnam, Yémen, Erythrée, Emirats Arabes Unis, Liban, Egypte, Maroc, Algérie, Jordanie.
www.annemariefilaire.com 

 

Infos pratiques
Exposition Zone de sécurité temporaire
Du 03 mars au 29 mai 2017

MUCEM
7 Promenade Robert Laffont(esplanade du J4)
13002 Marseille
+33 (0) 4 84 35 13 13

Tous les jours sauf le mardi, le 1er mai et le 25 décembre.
De 11h à 19h (mai-juin et septembre-octobre), de 10h à 20h (juillet-août), de 11h à 18h (novembre-avril).
Le vendredi jusqu’à 22h (mai-août).

www.mucem.org 

À lire aussi