EnglishFrançaisItaliano

Revue d'art contemporain

[ENTRETIEN] Hugues Albes-Nicoux, directeur d’Un-Spaced et Thomas Cristiani

[ENTRETIEN] Hugues Albes-Nicoux, directeur d’Un-Spaced et Thomas Cristiani

Entretien avec Hugues Albes-Nicoux, fondateur d’Un-Spaced, une galerie d’art contemporain hors les murs.

Entretien réalisé à l’occasion de la participation d’Un-Spaced à Docks Art Fair 2015.

Artistes représentés : Thomas Cristiani et Antoine Roux

Créée en 2013 par le Galeriste Hugues Albes-Nicoux, Un-Spaced est une galerie singulière, hors des espaces traditionnels d’exposition :

« Échangeant l’espace du white cube par une série d’expositions hors les murs (Bordeaux, Bruxelles, Londres…), Un-Spaced vise à faire découvrir à un large public les œuvres d’artistes émergents et confirmés. » Hugues Albes-Nicoux

Un-Spaced a la volonté d’accroître la visibilité des artistes contemporains émergents par une présence sur les foires d’art contemporain, par des expositions ponctuelles mais aussi en soutenant des projets spécifiques.
Un-Spaced sera présente pour la deuxième fois consécutive au Docks Art Fair avec le duo d’artistes Thomas Cristiani et Antoine Roux.

Entretien croisé avec Hugues Albes-Nicoux et Thomas Cristiani.
Propos recueillis le 28 juillet 2015 :

Hugues Albes-Nicoux : « Le Docks Art Fair est une foire que j’ai faite déjà il y a 2 ans et que j’aime beaucoup. Elle a été la première foire que j’ai faite avec Un-Spaced. Cette première expérience a été vraiment formidable et c’est ce qui me donne cette année l’envie de recommencer. De plus, cette foire s’inscrit véritablement dans un parcours car on passe d’un lieu d’exposition à l’autre, de la Sucrière au Musée des Confluences par les quai du Docks Art Fair.

C’est un lieu où on a une pression différente et une volonté de faire vivre des artistes au travers non pas juste d’un événement commercial, mais au travers d’un événement municipal qui a été créé pour célébrer l’art contemporain et où on peut d’avantage se faire plaisir.

Il m’a semblé logique et normal de présenter sur cette foire une proposition décapante, ce que je n’aurai pas forcément pu faire ailleurs. Il y a 2 ans, j’avais présenté  Sylvain Couzinet Jacques, un artiste qui a fait depuis Paris-Photo, qui a un beau parcours et qui est entré dans de belles collections.

Cette année, toujours dans cet esprit d’innovation qui est propre à la galerie, avec cette volonté de montrer des artistes qui ont un fort potentiel, je présente un duo de jeunes artistes, Thomas Cristiani et Antoine Roux. »

Thomas Cristiani : « Nous travaillons ensemble Antoine Roux et moi-même, depuis 2006. Nous avons commencé à faire des livres d’artistes puis nous nous sommes dirigés vers l’installation, la sculpture, la photographie et la vidéo.

Nous avons fait des études de design graphique et nous étions très obsédés par les catalogues et les livres d’artistes si bien qu’est née notre envie de faire les nôtres. Assez rapidement nous sommes allés étudier au Pays-Bas, à Rotterdam, à la Willem de Kooning Academie qui nous a donné des moyens assez importants pour faire notre première exposition personnelle et depuis, nous continuons d’exposer régulièrement.

« Dans nos installations qui associent photographies et volumes, nous sommes dans une ré appropriation non des formes mais des processus de création d’artistes conceptuels des années 60-70 et de performeurs. Nous voyons ces pièces-là comme des ready-made, et les performances comme des œuvres qui existent déjà et dont nous nous resservons à la façon  d’une mythologie dans laquelle on puise. » Thomas Cristiani

Nous travaillons  sur des interstices temporels car ce que l’on fait aurait pu être fait. Nous égarons les spectateurs en jouant sur cette confusion. En continuant nos travaux, nous pourrons remonter de plus en plus loin dans l’histoire de l’art. »

Hugues Albes-Nicoux : « il me paraît important de dire qu’une des choses qui est vraiment présente dans le travail de Thomas et d’Antoine, c’est qu’à l’instar d’autres artistes qui essayent de convoquer des références sans les assumer vraiment, ce duo d’artistes ne cesse d’auto référencer si ce n’est de sur référencer. Leur travail est justement de se référer à Carl Andre, à Marina Abramović, etc. et de se demander comment l’ensemble fonctionne, comment en ajoutant des références on peut ajouter une nouveauté.

Thomas Cristiani : « Nous nous sommes rendus compte en élaborant le stand avec Hugues, que notre point de départ était des éléments très simples que l’on avait tendance à additionner. Nous allons faire une installation qui sera au final très immersive. Nous avons hâte de voir ce que cela donnera. Sans tout révéler, cela va être un joli mille-feuilles.

« On peut juste vous dire par rapport au projet que l’on parlera de Sol Lewitt, de Carl Andre, de Marina Abramović,… Beaucoup de gens seront présents sans l’être, ils seront cachés-révélés, disparus ou ils auront été une inspiration, ou un élément de leur travaux sera repris. Venant de la documentation, pour eux c’est important d’avoir cette base qui est un prétexte à générer et à créer autre chose. » Hugues Albes-Nicoux

Thomas Cristiani : « Cette exposition est la première que nous faisons avec la galerie Un-Spaced et Hugues Albes-Nicoux que nous connaissons maintenant depuis quelques mois. C’est le premier projet qu’il nous a proposé. Nous avons saisi cette opportunité pour faire évoluer notre travail tant formel que symbolique. »

Hugues Albes-Nicoux : « Le résultat du travail est une imbrication vue par un prisme différent car si on analyse d’une manière simple le travail d’un artiste, c’est quelqu’un qui analyse des données (éducation, référents, ses intérêts), il va transformer tout cela et nous le renvoyer par un prisme.

Thomas Cristiani : « Le fait que nous n’ayons pas exposé depuis plus d’un an nous a permis de prendre pas mal de recul par rapport à notre production. Et c’est vrai que d’une démarche très académique dans l’art contemporain nous arrivons à quelque chose de plus incarné, de plus personnel et qui nous a amené dans une zone qui n’est plus de sécurité pour nous. »

Artistes représentés par Un-Spaced :
Carla Andrade, Cécile Dupaquier , Antoine Dorotte , Eric Tabuchi , Evol , Guillaume Constantin , Nathalie Brevet _ Hughes Rochette , Paul Lahana , Pierre Labat , Rémi Groussin , Sebastian Wickeroth , Thomas Cristiani & Antoine Roux , Yoan Béliard et Valérie Collart

 

Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced
Thomas Cristiani et Antoine Roux, galerie Un-Spaced

Plus d’informations :
un-spaced.com

À lire aussi